share on:
4.7/5 - (28 votes)

Un système photovoltaïque convertit la lumière solaire gratuite en énergie électrique. Il ne provoque aucune émission nocive pour le climat et rend ses propriétaires indépendants de la hausse des coûts d’électricité. Mais quand le photovoltaïque vaut-il aussi la peine sur votre propre toit ? Lisez ici quelles conditions doivent être remplies et combien de temps il faudra pour que les coûts soient amortis.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Alimentation complète en option

  2. Le stockage optimise l’autoconsommation

  3. Exigences en un coup d’œil

  4. Une étude de cas

  5. Le photovoltaïque en vaut-il la peine ?

Le photovoltaïque en vaut-il la peine ? Il n’y a pas de réponse globale à cette question. Parce qu’un certain nombre de facteurs influencent les rendements et donc aussi les résultats d’un calcul de rentabilité photovoltaïque. Cela comprend, entre autres, ce qu’il advient de l’électricité autoproduite. Les exploitants de systèmes ont essentiellement deux options : ils peuvent injecter l’énergie solaire ou l’utiliser eux-mêmes. Auparavant, le photovoltaïque valait la peine uniquement en raison du tarif de rachat élevé. Celles-ci sont encore disponibles aujourd’hui pour l’électricité autoproduite que vous injectez dans le réseau public. Cependant, le niveau d’indemnisation continue de baisser. Pour les systèmes jusqu’à dix kWc, il est actuellement de 6,93 cents par kilowattheure (en décembre 2021) et est donc bien inférieur au prix actuel de l’électricité domestique de 34,64 cents par kilowattheure. Ça signifie:

  • Si vous injectez un kilowattheure d’énergie solaire dans le réseau public, vous recevrez moins de 7,00 cents.
  • Si vous utilisez vous-même un kilowattheure d’énergie solaire, vous économisez environ 34 cents sur l’électricité domestique que vous n’avez pas à acheter sur le réseau public.

Avec le développement actuel, le photovoltaïque pour une alimentation complète (toute l’énergie solaire dans le réseau public) n’est plus intéressant aujourd’hui. L’autoconsommation devient de plus en plus attractive. La règle suivante s’applique : Plus le degré d’autonomie est élevé, plus les économies sont possibles et meilleur est le calcul de la rentabilité photovoltaïque.

Important à savoir : Avec les développements actuels, de nombreux constructeurs et rénovateurs n’auront bientôt plus à se poser cette question. Parce que dans divers États fédéraux, il existe déjà une obligation solaire. Il reste à voir si cela s’appliquera à toute l’Allemagne à l’avenir.

Quand le photovoltaïque sur le toit en vaut-il la peine ?

Ciel clair au-dessus du système d’énergie solaire. Dans ces conditions, le photovoltaïque en toiture est intéressant. // © Lars Gieger – stock.adobe.com

Le stockage de l’énergie solaire coordonne le rendement et la demande

Pour que le photovoltaïque en vaille la peine, vous devez utiliser la majeure partie de l’électricité de votre propre maison. Ceci est possible avec une unité de stockage d’énergie qui stocke l’énergie électrique générée pendant la journée pendant la nuit. Cela signifie que de nombreux appareils électriques peuvent encore fonctionner avec de l’énergie solaire gratuite longtemps après le coucher du soleil. Cela ne fonctionne pas sans un système de stockage d’électricité. Le tableau suivant montre les taux d’autoconsommation (pourcentage d’électricité qui reste dans sa propre maison) en comparaison.

Lire aussi  Découverte verte en ville : les merveilles cachées du Parc de la Perraudière

Structure du système photovoltaïque Taux d’autoconsommation d’énergie solaire
sans stockage d’énergie 20 à 25 pour cent
avec stockage d’énergie 60 à 80 pour cent

Le photovoltaïque en vaut-il la peine ?

Avec une unité de stockage d’énergie solaire, vous pouvez utiliser l’énergie que vous avez produite vous-même même lorsque le soleil ne brille pas. Afin de remplir au mieux le stockage, le système doit cependant répondre à certaines exigences. Orientation du toit, angle d’inclinaison, ombrage et planification : tous ces points influencent le calcul de la rentabilité photovoltaïque et doivent être optimaux pour que la technologie en vaille la peine. L’aperçu suivant montre quelles valeurs sont favorables :

conditions valeurs et propriétés
Adéquation statique Le toit existant doit pouvoir supporter la charge des modules solaires. Alternativement, une rénovation est nécessaire. Les coûts sont plus élevés et le photovoltaïque peut être moins intéressant. Un couvreur vous renseignera rapidement.
orientation du toit Une orientation sud est idéale. Avec une orientation est ou ouest, le rendement chute de 15 à 30 %, selon l’inclinaison. Face au nord, les gains attendus sont encore plus faibles.
Hauteur du toit Une pente de toit d’environ 30 degrés est idéale. Si l’angle d’inclinaison est plus grand ou plus petit, les rendements sur une même surface peuvent être plus faibles.
ombres La surface du toit doit être exempte d’ombres étendues provenant d’arbres, de montagnes ou de bâtiments tout au long de l’année.
surface photovoltaïque La conception (sans pompe à chaleur ni chauffage électrique) est basée sur environ un kWc pour 1 000 kWh de consommation électrique. Une surface de huit à dix mètres carrés est nécessaire par kWc. Un ménage typique de quatre personnes devrait donc avoir une taille de système de 32 à 40 mètres carrés.
Stockage d’énergie oui/non Un système de stockage d’énergie solaire a du sens. Parce qu’il augmente le taux d’autoconsommation. Par conséquent, le photovoltaïque est plus intéressant. La conception est grosso modo basée sur une capacité de stockage d’un kilowattheure par kWh produit par le système photovoltaïque.

Facteur important : la durée de vie du photovoltaïque

Le résultat d’un calcul de rentabilité photovoltaïque dépend également du temps d’utilisation de la technologie. Dans le cas des systèmes d’énergie solaire, l’accent est mis en particulier sur la durée de vie des modules photovoltaïques, que de nombreux fabricants spécifient entre 20 et 25 ans. En pratique, des valeurs de 30 à 40 ans peuvent également être atteintes ici. Cependant, il est important de savoir que les modules souffrent de ce que l’on appelle la dégradation photovoltaïque. Cela signifie que vous perdez des performances au fil du temps. Environ cinq pour cent par an est habituel. Au bout de dix ans, la dégradation du photovoltaïque fait chuter le rendement à 95 %.

Le photovoltaïque en vaut-il la peine si toutes ces exigences sont remplies ? Même alors, il est difficile de donner une réponse générale. Parce que les prix et vos propres valeurs de consommation décident de la rentabilité.

Quand le photovoltaïque vaut-il la peine ? Le calcul de rentabilité apporte des réponses

Coût du système photovoltaïque dans une maison familiale

Un système d’énergie solaire d’une puissance de quatre kWp est utilisé dans les maisons unifamiliales typiques. La technologie occupe environ 32 à 40 mètres carrés de toit et est complétée par une unité de stockage d’énergie solaire d’une capacité d’au moins quatre kilowattheures. Pour un tel système, les coûts aujourd’hui sont les suivants :

  • Modules solaires incluant onduleurs et accessoires : 4 000 à 6 000 euros
  • Stockage d’énergie avec technologie lithium-ion : 4 000 à 6 000 euros
  • Pose par des artisans expérimentés : 1 000 à 2 000 euros

Le coût total du système est donc compris entre 9 000 et 14 000 euros.

Un avis: Le financement du photovoltaïque et du stockage de l’électricité n’est pas disponible dans tous les États fédéraux. Pour cette raison, nous ne considérerons pas les moyens ici. Cependant, ils conduisent à une meilleure efficacité économique – vu de ce point de vue, le photovoltaïque est plus intéressant. Cependant, il existe la possibilité d’un financement bon marché via la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW). Vous trouverez de plus amples informations dans notre article sur le programme KfW 270.

Bénéfices et économies du système photovoltaïque

Les bénéfices et les économies de l’exemple d’usine dépendent largement de l’emplacement et des conditions locales. Si nous supposons des conditions favorables et un rendement photovoltaïque annuel de 1 000 kilowattheures par kWp, le système de notre exemple fournit environ 4 000 kilowattheures par an. Il couvre théoriquement 100 % de la consommation d’électricité du ménage. Avec un dispositif de stockage d’électricité pouvant stocker quatre kilowattheures, le taux d’autoconsommation annuel est d’environ 60 %. Cela se traduit par les gains et économies suivants :

  • Tarif de rachat : 40 % x 4 000 kWh x 6,93 ct/kWh = 110,88 euros par an
  • Économies d’électricité : 60 % x 4 000 kWh x 34,00 ct/kWh = 816,00 euros par an
  • Somme des profits et économies = 962,88 euros

Dans les circonstances décrites, l’exemple de système permet d’économiser environ 960 euros par an.

Quand le photovoltaïque est-il rentable en termes d’économies ?

Sans modifier les coûts d’électricité, l’amortissement de l’exemple de système photovoltaïque est de 9,3 à 14,6 ans. Le système permet d’économiser environ 5 200 à 10 300 euros sur une période de 20 ans. Dans la pratique, cependant, on peut supposer que les prix de l’électricité continueront d’augmenter à l’avenir. Cela conduit à des économies plus importantes et à une période de récupération plus courte. L’évolution des prix des systèmes photovoltaïques et du stockage de l’électricité est également bénéfique. Parce que ceux-ci diminuent et conduisent donc également à des temps d’amortissement plus courts et à de meilleurs résultats dans le calcul de la rentabilité photovoltaïque. Les coûts d’achat comprennent également les subventions de l’État déjà mentionnées, qui réduisent également le prix.

Le photovoltaïque est-il intéressant dans des cas particuliers ?

Dans notre exemple, le photovoltaïque est intéressant. Parce que les conditions sont favorables et que les économies compenseront le coût en moins de 20 ans. En fait, même des profits élevés se réalisent pendant cette période. Les entreprises spécialisées ou les planificateurs doivent évaluer individuellement si c’est également le cas dans votre cas. La raison en est les nombreux facteurs d’influence que nous vous avons présentés dans cet article. Le fait est, cependant, que la technologie est de plus en plus rentable aujourd’hui. Surtout quand la majeure partie de l’électricité reste en interne. Le photovoltaïque est toujours bénéfique pour l’environnement : car chaque kilowattheure autoproduit contribue à réduire les émissions de CO2 et préserve les ressources fossiles telles que le gaz naturel ou le charbon.

Incidemment, le photovoltaïque est également une option pour les propriétaires d’immeubles à appartements. Vous pouvez installer un système à proximité du bâtiment et vendre le soi-disant flux de locataires aux résidents de votre propre maison et aux résidents des bâtiments adjacents. L’État soutient cette forme d’alimentation électrique durable avec le supplément d’électricité des locataires.