share on:
4.1/5 - (23 votes)

Gagner de l’argent depuis chez soi peut sembler une tâche ardue et infaisable. Cependant, il existe une méthode simple et peu coûteuse pour gagner de l’argent : la location de ses outils. Dans cet article, nous allons parler de la location des outils et de la manière de le mettre en oeuvre. Nous vous expliquerons comment identifier les outils à louer, les sources d’informations à consulter et les différents moyens de trouver des clients. Nous vous donnerons également des conseils pour réussir à louer vos outils et éviter les pièges à éviter. Enfin, nous vous donnerons quelques exemples de personnes qui ont réussi à se lancer dans la location de leurs outils et à en tirer profit.

Un garage avec des outils

Dans un précédent article, nous avons déjà discuté de la possibilité de louer ses biens pour gagner de l’argent. Cette fois, il s’agit de mettre en location des outils de jardinage et de bricolage, qui sont très utiles mais dont on ne se sert pas beaucoup. Pensez-y, peu de gens veulent acheter un taille-haie qu’ils n’utiliseront qu’une fois par an, ou une sorte de Kärcher qui leur sera nécessaire seulement trois fois l’été…

Donc si vous avez de tels objets dans votre garage, plutôt que de les laisser prendre la poussière, vous pouvez les proposer en location et gagner de l’argent. Ne sous-estimez pas ces quelques dizaines d’euros qui peuvent s’accumuler car, si vous parvenez à louer assez souvent, vous pourrez accumuler une somme importante.

Examen de son garage et abri de jardin pour saisir les opportunités de location

Si vous prévoyez de mettre en location des outils sur internet, commencez par déterminer ce que vous avez : réorganisez minutieusement votre garage et / ou abri de jardin, afin de connaître précisément ce que vous avez à disposition. Avant de penser à une location, il est nécessaire de vous certifier que chaque équipement fonctionne sans faille, qu’il ne manque pas de pièces essentielles et qu’on peut l’utiliser en toute sûreté (consultez, par exemple, si les fils électriques sont intacts).

Lire aussi  Comment sortir sans dépenser d'argent ? 6 idées pour ne pas se ruiner

Le matériel dit « semi-professionnel » est très demandé et peut donc vous apporter beaucoup de bénéfices, car ces outils sont en général chers, et les particuliers n’en ont pas besoin en permanence. Si vous avez un motoculteur ou une bétonnière par exemple, il est tout à fait plausible — et même vivement recommandé — de le/les louer. En effet, ces produits coûtent généralement plusieurs centaines d’euros : pour déduire votre investissement et en tirer profit ensuite, la location est une méthode aisée et accessible à tous.

Location de matériel Bricolage et Jardinage : comment ça marche ?

Si vous souhaitez louer votre matériel de bricolage et de jardinage, vous trouverez de nombreuses plateformes de mise en relation entre particuliers disponibles sur Internet. Vous pourrez aussi vous tourner vers des sites spécialisés, à l’instar de Bricolib.

Pour votre sécurité, il est généralement demandé au locataire de verser un dépôt de garantie sur le site. Certaines plateformes offrent même une assurance qui couvre le matériel pendant la location. Dans ce cas, n’hésitez pas à comparer les offres en fonction de la valeur de votre matériel.

Le propriétaire peut profiter d’un confort de location : il suffit de publier son annonce et de se rendre disponible, le locataire se chargera de venir chercher et de ramener l’appareil.

Quelle est la rémunération pour la location d’outils ?

Le montant à chaque fois que vous prêtez un outil dépend du type et de la durée de son utilisation. Chaque détenteur est autorisé à définir son tarif, bien que plus élevé, moins de personnes seront intéressées.
En général, des outils courants tels que les scies circulaires, les tondeuses manuelles et les débroussailleuses peuvent se louer pour environ 20 € par jour. D’autres personnes préfèrent proposer des prix plus attractifs, environ 5 € par jour, ce qui leur permet de louer plus, mais il est nécessaire de rester à la maison ou de disposer d’une personne de confiance pour prêter et récupérer le matériel.

Lire aussi  Quel est l'avenir des paiements sur internet ?

Vous manquez d’outils ? Pensez à la location plutôt qu’à l’achat !

Même si nous encourageons ceux qui ont un garage bien fourni à louer leur matériel, nous conseillons également à ceux qui sont moins bien équipés de méditer avant d’effectuer une dépense importante pour un outil qui serait peu utilisé.

Selon les statistiques publiées par le journal Capital, un nettoyeur haute-pression performant qui peut nettoyer des murs de grande taille coûte 220 € à l’achat et à l’entretien alors que pour 15 € par jour, vous pouvez le louer. Si vous le louez pendant une semaine, vous économisez 70 €. Les chiffres sont encore plus impressionnants pour une scie circulaire semi-professionnelle : vous l’achetez à 275 €, alors que pour 60 € sur deux jours, vous pouvez la louer, ce qui vous fait un gain net de 285 €.

Finalement, l’achat d’un outillage milieu ou haut de gamme ne sera rentable que pour un usage régulier ou pour la location subséquente. En effet, cette option est la meilleure façon de rentabiliser votre investissement rapidement et même d’obtenir un petit complément de revenu.

Vous avez aimé l’article ? N’hésitez pas à le noter. Laissez un commentaire pour nous faire part de votre opinion. Et pour découvrir encore plus d’idées, consultez la sélection de Cyfernet (60 moyens de gagner de l’argent, sans arnaque).

?

Quel type d’outils peut-on louer ?

On peut louer des outils manuels ou des outils électriques ou électroniques. Les outils à louer peuvent être simples ou complexes, et aussi variés que des scies, des perceuses, des tronçonneuses, des meuleuses, des tournevis, des marteaux, des perceuses, des pinces, des clés à molette, des niveaux, des aspirateurs, etc.

Quels sont les avantages de la location d’outils ?

Les avantages de la location d’outils sont nombreux. Tout d’abord, il est plus facile et plus rapide de trouver et de louer un outil dont on a besoin. De plus, cela permet d’économiser de l’argent car on n’a pas à acheter un outil qu’on n’utilisera peut-être qu’une seule fois. Enfin, cela permet de réduire les déchets en limitant le nombre d’outils qui finissent à la poubelle.

Comment mettre en place la location d’outils ?

Pour mettre en place la location d’outils, il faut tout d’abord trouver des clients qui seraient intéressés par la location des outils. Il est également important de s’assurer que les outils sont en bon état et que les conditions de location sont claires. Enfin, il faut prévoir un système de paiement sécurisé et un moyen de vérifier que le client a bien rendu l’outil à la fin de la location.