share on:

Créer sa propre entreprise et la gérer n’est pas une chose facile, d’autant plus que les risques d’échecs peuvent dans bien des cas être assez élevés. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de créateurs d’entreprise en France choisissent la création de structures en franchise. Cette dernière représente en effet un excellent moyen de rompre son isolement tout en créant une entreprise ayant un taux de défaillance assez faible. Qu’est-ce la franchise ? Comment créer une entreprise franchisée en France ?

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Une franchise peut être définie comme étant une sorte de collaboration entre deux entités (connues sous le nom de franchiseur et de franchisé) qui sont juridiquement et financièrement indépendantes. Le principe de la franchise en France est assez simple. Le franchisé obtient l’autorisation d’utiliser la marque, le savoir-faire ou encore les produits ou la technologie du franchiseur, et ce, en échange d’une contribution financière.

Cette collaboration entre les deux est régie par un document appelé contrat de franchise. Il existe en tout trois formes de franchises :

  • la franchise de distribution : le franchiseur autorise le franchisé à commercialiser les produits de sa marque,
  • la franchise de production : le franchisé se charge de fabriquer les produits destinés à être vendus par le franchiseur,
  • la franchise de services : le franchisé peut librement commercialiser ses produits. Toutefois, il doit respecter les instructions et les méthodes que lui impose le franchiseur.
Lire aussi  IPROF CRETEIL : Les Meilleurs Professeurs Partout en France

Il revient donc au créateur d’entreprise de choisir le type de franchise qui lui convient le mieux en fonction de son projet.

Comment créer une entreprise de franchise ?

Créer une entreprise en franchise n’est pas une tâche aussi facile que l’on puisse le croire. Il faut respecter certaines étapes.

Première étape : élaborer son projet de franchise

Durant cette étape, le futur franchisé doit veiller à préparer au mieux son projet de franchise. À cet effet, il doit étudier la faisabilité du projet, faire une étude de marché, choisir un franchiseur, établir le bilan prévisionnel et faire un plan de montage de financement.

Deuxième étape : effectuer les démarches administratives et juridiques

La seconde étape vise à remplir l’ensemble des formalités administratives et juridiques en vue de la création de l’entreprise. À cet effet, le futur franchisé doit choisir un statut juridique. Ce choix se fera en fonction du nombre d’associés, de l’activité exercée, des avantages fiscaux… Par la suite, il faudra rédiger les statuts de l’entreprise et immatriculer l’entreprise.

La création d’une entreprise en franchise : quels coûts ?

Le prix de création d’une entreprise en franchise varie en fonction du secteur, du volume d’activité et du franchiseur (notoriété…). Le franchisé doit prévoir une somme assez conséquente afin de payer les droits d’entrée. Le montant de ces droits est fixé par le franchiseur.

En dehors des frais de droits d’entrée, le franchisé devra aussi prévoir un budget pour l’aménagement de ses locaux, l’achat d’équipement ou encore l’achat du stock initial pour le fonctionnement de son entreprise.

Lire aussi  Tout ce qu’il faut savoir sur un jardin suspendu

Avantages et inconvénients de la franchise

En France, la franchise revêt un grand nombre d’avantages. Elle permet en effet au franchisé de bénéficier de la notoriété du franchiseur, de son savoir-faire et de son accompagnement. Le franchisé pourra aussi bénéficier d’une bonne formation au secteur d’activité concerné.

Malgré ces avantages, la franchise revêt toutefois quelques inconvénients. Tout d’abord, le franchisé doit s’acquitter de droits d’entrée qui peuvent être très élevés. Ensuite, il perdra son indépendance et devra se plier aux règles du franchiseur.

La franchise constitue donc une opportunité assez intéressante. Durant la durée du contrat de franchise, le franchiseur devra remplir toutes ses obligations envers le franchisé et vice-versa.