share on:

La tension est une grandeur qui caractérise le niveau de pression exercée par un fluide sur une surface. Elle s’exprime en volts (V) et en newtons par mètre (N/m). Pour la mesurer, on utilise des appareils appelés multimètres.

La tension est la force qui s’exerce entre deux points d’un circuit électrique. Elle est définie par la différence de potentiel électrique entre ces deux points. Elle est mesurée en volts (V), en ampères (A) ou en kilo-volts (kV). Pour comprendre comment interpréter les 2 chiffres de la tension, il faut savoir que le premier chiffre correspond à l’intensité du courant qui traverse le circuit et le second à sa résistance.

Comment interpréter les 2 chiffres de la tension

Quels sont les premiers signes du cancer de la bouche

La tension artérielle normale est de 120/80 mmHg

La tension artérielle normale est de 120/80 mmHg.

Les facteurs qui influencent la tension artérielle

L’hypertension artérielle est une maladie qui touche plus de 20% des Français. Elle se définit par une pression trop importante du sang dans les vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner des problèmes cardiaques et cérébraux.

Lorsque le pouls ne peut pas atteindre la normale, on parle d’hypertension artérielle.

Il faut savoir que l’hypertension artérielle est en grande partie liée au mode de vie, à l’alimentation et à certains facteurs génétiques.

Le tabac, le manque d’exercice physique et un excès de poids sont autant de facteurs qui augmentent les risques d’hypertension artérielle.

La différence entre la tension artérielle systolique et diastolique

La tension artérielle est la pression exercée par le sang sur les parois des artères. Cette pression s’exprime en millimètres de mercure (mmHg). Elle se mesure dans les artères au repos.

Lire aussi  Les urbains aiment le web

La tension artérielle diastolique correspond à la pression exercée par le sang sur les parois des artères lorsque celles-ci se dilatent pour se remplir de sang.

La tension systolique correspond à la pression exercée par le sang lorsque les vaisseaux sanguins se contractent, c’est-à-dire que le cœur pompe plus fort.

La manière dont la tension artérielle est mesurée

Le médecin prend la tension artérielle par deux voies différentes.

La première méthode consiste à prendre la tension artérielle dans une artère au niveau du poignet.

Le sang est aspiré par un brassard gonflable et est ensuite mesurée sur une machine spéciale appelée stétoscope ou tensiomètre. Cette méthode doit être faite tous les jours, en particulier le matin.

Il existe également une autre technique, qui consiste à mesurer la pression sanguine au niveau de l’artère brachiale du bras supérieur (appelée aussi pression artérielle systolique). Cette méthode peut être utilisée pour des contrôles plus fréquents et en cas de problèmes cardiaques avérés.

Les symptômes d’une tension artérielle élevée

La tension artérielle est la pression exercée sur les parois des artères. Pour que le sang puisse circuler dans tout le corps, il doit faire l’objet d’une pression suffisante. Elle s’élève avec l’âge et dépend également de plusieurs facteurs : alimentation, activité physique, stress, etc.

La tension artérielle est mesurée à l’aide d’un tensiomètre qui enregistre les valeurs du pouls et de la tension artérielle.

Il existe plusieurs types de tensiomètres différents : manuels ou automatiques.

Les tensiomètres manuels utilisent un brassard gonflable pour prendre la tension artérielle à bras le corps.

Les tensiomètres automatiques utilisent une ceinture électronique pour prendre la tension artérielle au bras ou au poignet.

Lire aussi  ENT77 LYCEE, c'est quoi

Lorsque l’on souffre d’hypertension artérielle, il faut absolument consulter un médecin afin qu’il effectue un diagnostic précis suite à votre état de santé générale.

Le traitement de l’hypertension

La tension artérielle est une mesure de la pression exercée par le sang sur les parois des artères.

La tension artérielle peut être abaissée ou augmentée. Elle est mesurée en millimètres de mercure (mmHg).

Le chiffre indique la pression du sang dans les vaisseaux sanguins, exprimée en kilogramme par centimètre carré (kPa).

La tension artérielle normale varie entre 8 et 14 mmHg pour l’artère brachiale et 11 à 19 mmHg pour l’artère humérale. Des valeurs supérieures à 20 mmHg sont considérées comme anormales et peuvent causer un infarctus du myocarde ou une attaque cérébrale.

Les complications de l’hypertension

L’hypertension artérielle est une maladie qui fait peur, car elle s’accompagne d’une multitude de complications.

Il est donc important de connaître ces risques avant de se lancer dans la prise en charge.

Les complications liées à l’hypertension artérielle sont multiples et peuvent engendrer des problèmes de santé importants.

Les complications les plus fréquentes sont :

  • Les atteintes des différents organes
  • Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)
  • L’insuffisance rénale

Pour conclure, les 2 chiffres de la tension sont à prendre en compte. Il faut savoir que le tensiomètre est calibré pour mesurer la pression artérielle à partir d’un certain niveau. Ce niveau correspond au niveau de pression artérielle qui déclenche une crise cardiaque chez l’adulte. C’est pour cela qu’il y a un intervalle de mesure entre les valeurs hautes et basses. Par exemple, si on a 14/9 comme valeur haute et 10/6 comme valeur basse, cela signifie que la tension est normale entre les deux chiffres.

La tension : les bons chiffres – 2 minutes pour comprendre