share on:

Par rapport aux autres surfaces chauffantes, les radiateurs muraux ont une forme verticale, c’est pourquoi ils sont aussi appelés radiateurs verticaux. Ils sont généralement minces et sont utilisés partout où l’espace est limité. Dans un design discret ou insolite, ils ne sont cependant pas seulement des sources de chaleur nécessaires. De nombreux propriétaires placent également les surfaces chauffantes comme des meubles élégants. Dans cet article, nous expliquons ce qui caractérise un radiateur mural, dans quels domaines il est utilisé et comment il peut être utilisé.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Types de radiateurs muraux

  2. Modèles pour eau chaude et fonctionnement électrique

  3. Performance et coût des radiateurs

Les radiateurs muraux ou les radiateurs verticaux se reconnaissent à leur forme particulière. Alors que les surfaces de chauffage typiques ont tendance à être horizontales, les sources de chaleur minces dépassent généralement loin vers le haut. De cette façon, ils prennent peu de place et peuvent être installés dans des pièces avec des baies vitrées, par exemple. Ici, ils donnent beaucoup de chaleur et assurent un haut niveau de confort.

Radiateurs muraux comme radiateurs à panneaux ou à tubes

En ce qui concerne le design, les surfaces chauffantes d’aspect noble peuvent être fabriquées sous forme de radiateurs à panneaux ou tubulaires, par exemple.

Les radiateurs panneaux se reconnaissent à un panneau visiblement profilé ou lisse. Ils sont constitués d’au moins une plaque chauffante à travers laquelle circule l’eau de chauffage. Afin d’augmenter la puissance calorifique, les radiateurs sont également disponibles avec plusieurs plaques chauffantes et plaques de convection intermédiaires. Ces derniers transfèrent la chaleur à l’air qui les traverse et assurent un réchauffement rapide des pièces. Les radiateurs à panneaux font partie des types de radiateurs les plus connus et émettent une grande partie de leur chaleur sous forme de rayonnement. Cela réchauffe la peau de la même manière que le soleil et de nombreuses personnes la trouvent particulièrement confortable.

Les radiateurs tubulaires, quant à eux, sont constitués d’éléments individuels reliés les uns aux autres horizontalement ou verticalement. Ils appartiennent à la catégorie des radiateurs sectionnels et émettent de la chaleur sous forme de rayonnement et de convection – c’est-à-dire en chauffant l’air. Visuellement, ces radiateurs muraux ou radiateurs verticaux offrent beaucoup de possibilités. Les tuyaux individuels à travers lesquels l’eau de chauffage s’écoule peuvent être disposés en ligne droite ou courbes et devenir de véritables accroches-regards dans votre propre maison. Les radiateurs verticaux sont principalement utilisés dans les salles de bains, où ils fonctionnent également comme sèche-serviettes avec des tubes horizontaux.

Chauffage mural dans une salle de bain

© panthermedia.net / archideaphoto

Les avantages des radiateurs verticaux dans la maison

Les radiateurs alignés verticalement conviennent aussi bien aux salons qu’aux salles de bains. Ils peuvent être utilisés de différentes manières et se distinguent particulièrement par leur conception peu encombrante. Les radiateurs verticaux prennent peu de place et libèrent beaucoup d’espace au sol. Si les modèles peuvent être installés librement, ils conviennent également comme cloisons chauffantes. Les radiateurs tubulaires verticaux fonctionnent également comme sèche-serviettes dans les salles de bains. La liste suivante montre les avantages en un coup d’œil :

  • l’installation peu encombrante laisse beaucoup d’espace au sol dans la pièce
  • convient comme séparateur de pièce lorsqu’il est monté sur pied
  • dans les salles de bains, les radiateurs verticaux peuvent être utilisés comme sèche-serviettes
  • design moderne des radiateurs au design vertical

Radiateur vertical pour eau chaude et chauffage électrique

Selon les conditions de la maison ou de l’appartement, les surfaces chauffantes peuvent fonctionner à l’eau chaude, à l’électricité ou même en fonctionnement mixte.

Radiateur vertical en mode eau chaude

Le raccordement à un système de chauffage à eau chaude est typique pour le fonctionnement d’un radiateur. Les surfaces chauffantes sont alimentées en chaleur par un système de chauffage central et chauffent de manière particulièrement économique. L’inconvénient : dans le cas d’une rénovation, de nouveaux tuyaux doivent d’abord être installés. Et cela peut parfois demander beaucoup d’efforts. Cela peut également être problématique si le radiateur fonctionne avec un chauffage de surface. Parce que cela nécessite des températures de départ nettement inférieures en comparaison et que le radiateur mural ne chauffe pas vraiment.

Chauffage mural électrique

Si un radiateur de salle de bains ou de salon fonctionne comme un radiateur électrique, il contient généralement une cartouche chauffante électrique. Cela chauffe un fluide caloporteur via la connexion à la prise et assure une dissipation de chaleur suffisante. Bien que cette variante se caractérise par une installation simple – les conduites de chauffage ne doivent pas être posées ici – elle entraîne des coûts de chauffage élevés si elle est utilisée fréquemment. À environ 27 cents par kilowattheure, ceux-ci correspondent au prix actuel de l’électricité. À titre de comparaison : lorsqu’il est utilisé avec un système de chauffage central, un kilowattheure coûte généralement moins de dix cents.

Fonctionnement mixte eau chaude et électricité

Les radiateurs muraux à fonctionnement mixte combinent les avantages des deux systèmes en un seul appareil. Parce qu’ils sont reliés au système de chauffage central et sont toujours équipés d’une cartouche chauffante électrique. Si l’installation de chauffage est commutée sur le fonctionnement à l’eau potable en été, par exemple, les surfaces chauffantes se réchauffent électriquement et fournissent rapidement une chaleur agréable en cas de besoin.

La bonne performance des radiateurs muraux

La puissance des radiateurs doit être sélectionnée de manière à compenser les pertes de chaleur dans la pièce et à fournir également un petit tampon. De cette façon, les propriétaires d’installations peuvent s’assurer qu’elles se réchauffent rapidement, même les jours particulièrement froids ou après de courtes pauses de chauffage. Cependant, la taille réelle d’un radiateur à dimensionner dépend de nombreux facteurs d’influence. Les températures dans le système de chauffage, la taille des pièces et l’état énergétique du bâtiment en sont des exemples. Un installateur expérimenté fournira des informations ici. Cela peut déterminer la puissance requise et aider à sélectionner le bon radiateur mural.

Coût typique des radiateurs muraux

Le coût d’un radiateur vertical dépend non seulement de sa conception mais surtout de sa taille. Les prix varient de 200 à 350 euros. Des modèles particulièrement grands, performants ou atypiques peuvent aussi coûter 500 euros et plus. Les propriétaires obtiennent des informations précises sur l’offre de chauffage d’un chauffagiste de leur région. Cela permet de trouver les bons radiateurs et de les installer ensuite de manière professionnelle.

Lire aussi  Pompe à chaleur et volume - valeurs limites et conseils