share on:
4.4/5 - (17 votes)

Les radiateurs assurent une chaleur agréable et un haut niveau de confort. Plus des deux tiers des dépenses énergétiques d’un ménage sont imputables à la fourniture de chauffage et d’eau chaude. Cela fait du générateur de chaleur un facteur de coût décisif. Il est d’autant plus important d’économiser sur les frais de chauffage. Un nouveau système n’a pas besoin d’être installé immédiatement pour cela. D’autres petits trucs et astuces permettent déjà de réduire considérablement les frais de chauffage. Découvrez dans l’article ci-dessous comment vous pouvez économiser de l’argent avec le bon choix de température ambiante ou même avec le bon comportement lors de l’aération.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. maintenir la fonctionnalité du système de chauffage

  2. Ne gaspillez pas d’énergie

  3. Choisissez le bon réglage

  4. Chauffer en fonction de la température ambiante

  5. Modernisation pour économiser sur les coûts de chauffage

Maintenir une fonctionnalité optimale du chauffage

Si l’objectif est de réduire les coûts de chauffage, le système et tous ses composants doivent fonctionner parfaitement. Cela signifie qu’il devrait fonctionner de manière optimale. Parce que même si de l’air peut s’accumuler dans le système, le chauffage ne tombe généralement pas en panne, mais il ne fonctionne pas aussi efficacement qu’il le pourrait. En général, les pièces obsolètes doivent être remplacées. Après environ 15 à 20 ans, il est conseillé de moderniser complètement le système.

Purger l’aérotherme et faire effectuer l’équilibrage hydraulique

Le système de chauffage est un système fermé à travers lequel l’eau de chauffage circule complètement. Si de l’air y pénètre, l’eau chaude ne peut plus être distribuée de manière optimale. Cela entraîne non seulement des bruits de chauffage désagréables, mais aussi le fait que les radiateurs ne chauffent que de manière inégale. Pour compenser cela, les habitants augmentent le chauffage. Dans ce cas, avec un peu d’habileté manuelle, vous pouvez purger vous-même le radiateur. Sinon, un expert vous aidera. Vous pouvez découvrir où vous pouvez le trouver sous : « Comment puis-je trouver le bon installateur ? ».

Si vous avez changé quelque chose dans le bâtiment ou remplacé certaines parties du système de chauffage, un équilibre hydraulique peut également être nécessaire. Car alors il n’est pas rare que les pièces proches de la chaudière surchauffent et que celles plus éloignées restent fraîches. Une telle comparaison est quelque peu complexe. Par conséquent, vous ne devez pas le faire vous-même, mais contactez un chauffagiste de votre région.

Dans les deux cas, la fonctionnalité normale peut être restaurée. L’eau de chauffage peut être distribuée de manière optimale. Cela permet non seulement d’économiser de l’énergie, mais aussi de ménager le portefeuille.

De gauche à droite, vous pouvez voir cinq tours toujours plus hautes faites de pièces de monnaie et un thermostat de chauffage - économisez sur les coûts de chauffage

© electriceye / Fotolia

Économisez sur les coûts de chauffage grâce à un entretien régulier

L’entretien régulier du chauffage ne doit pas être négligé. Il garantit que l’état cible d’un système est maintenu. Parce qu’au cours de l’évaluation, un installateur peut découvrir d’éventuels défauts dans des composants individuels. Outre le contrôle du fonctionnement de l’interrupteur d’urgence de chauffage ou de l’alimentation en air du brûleur dans les systèmes de chauffage au gaz ou au mazout, cela inclut également les fuites, la corrosion et d’autres signes de vieillissement.

Remplacer la pompe à chaleur

La pompe de circulation est un élément important d’un système de chauffage. Parce qu’il transporte l’eau de chauffage de la chaudière vers les radiateurs et les surfaces. Il garantit que la chaleur arrive là où elle est nécessaire. Pour faire son travail, la pompe à chaleur a besoin d’électricité. Les modèles obsolètes ont l’inconvénient de fonctionner avec les mêmes performances. Cela consomme inutilement beaucoup d’énergie. Avec une pompe moderne à haut rendement, en revanche, les coûts de chauffage peuvent être économisés. Parce que ces modèles peuvent adapter leur propre puissance aux besoins réels en chaleur.

Gaspillez moins d’énergie et économisez sur les coûts de chauffage

Bilan chauffage : où est le potentiel d’économies ?

Le contrôle du chauffage est une étape importante lorsqu’il s’agit d’économiser sur les coûts de chauffage. Parce que l’expert détermine où il y a un potentiel d’économies lors de l’évaluation précise. Pour ce faire, il se penche sur la génération de chaleur elle-même, mais aussi sur le transfert et la distribution de chaleur. De plus, le chauffage de l’eau joue également un rôle important.

Existe-t-il des pertes de fumées ou des pertes thermiques par la surface de la chaudière ou par des conduites de chauffage insuffisamment isolées ? La chaudière est-elle éventuellement inadaptée aux besoins et complètement surdimensionnée, ou faut-il optimiser d’autres réglages ? Ceci n’est qu’une petite sélection de questions possibles qui sont explorées dans un tel cadre.

Réduire les coûts de chauffage – isoler et isoler

Afin d’éviter les pertes de chaleur et, à l’inverse, d’économiser sur les coûts de chauffage, des mesures structurelles peuvent également être nécessaires. Les propriétaires doivent d’abord s’assurer que les portes et les fenêtres sont étanches. Le double vitrage n’a de sens que si l’air chaud ne peut pas s’échapper par un cadre qui fuit.

L’isolation des tuyaux de chauffage est un autre point que les propriétaires de systèmes peuvent utiliser pour réduire leurs dépenses de chauffage. Selon le budget disponible, il existe différents matériaux isolants. Cela s’applique également à une isolation appropriée des façades. S’il s’agit d’un bâtiment neuf, ces points ont généralement été pris en compte. Cependant, si vous habitez dans un bâtiment existant, vous devez vérifier si une isolation ultérieure doit être effectuée. Faire des économies de chauffage dans un bâtiment ancien, c’est aussi examiner les points faibles comme les caissons de volets roulants et les niches de radiateurs et les isoler ensuite.

Abandonnez la ventilation inclinable et économisez sur les coûts de chauffage

Cela peut sembler un peu étrange au premier abord, mais vous pouvez également économiser sur les coûts de chauffage avec la bonne ventilation. Surtout, la ventilation inclinée est un problème, car les pièces se refroidissent complètement pendant la journée sans qu’un échange d’air adéquat ne se produise. Une grande partie de l’humidité reste dans la pièce. Cela conduit souvent à la formation de moisissure autour de la fenêtre. Beaucoup plus efficace est la soi-disant ventilation de choc et croisée. Les fenêtres sont grandes ouvertes pendant quelques minutes. Cela devrait être répété deux à trois fois par jour. Vous pouvez également réduire les coûts de chauffage en baissant les radiateurs pendant l’aération.

Ne bloquez pas les radiateurs

Une mesure très simple et rapide pour économiser efficacement les coûts de chauffage consiste à nettoyer les radiateurs. Ce n’est qu’ainsi que l’air chaud peut bien circuler et être distribué dans toute la pièce. Au mieux, il n’y a pas de meuble devant le radiateur. Ceci s’applique également aux rideaux. En particulier, il ne faut pas imposer les thermostats. En effet, le capteur de température qu’il contient ne peut alors pas mesurer la température réelle de la pièce. Dans le pire des cas, l’eau de chauffage ne coule plus et la pièce se refroidit. Le chauffage est alors souvent augmenté inutilement.

Économisez sur les coûts de chauffage – effectuez les réglages appropriés

Un interrupteur d'éclairage, des billets de banque, des pièces de monnaie et un thermostat reposent sur une pile de papier

Le réglage correct du chauffage est important pour économiser la consommation et donc aussi les coûts de chauffage. En principe, la puissance du chauffage doit correspondre au comportement de chauffage et donc aux besoins des habitants. Si un système de chauffage est nouvellement installé, le spécialiste y prête attention et effectue les calculs appropriés à l’avance. Dans un bâtiment ancien, il y a souvent le problème que la chaudière est surdimensionnée. Cela peut être déterminé, entre autres, dans le contrôle de chauffage déjà mentionné.

Entre autres choses, la courbe de chauffage peut être réglée pour l’optimisation. Cette fonction permet de déterminer la relation entre le départ et la température extérieure. Pour faire simple, si les températures baissent, le chauffage doit faire plus. La courbe de chauffage montre à quoi ressemble la relation. Les facteurs suivants sont décisifs ici et, par conséquent, la courbe de chauffage n’est pas la même pour chaque bâtiment :

  • température désirée
  • Température extérieure
  • Puissance requise de la chaudière
  • état d’isolation du bâtiment

Comment économiser sur les frais de chauffage ? – La bonne température ambiante

La température ambiante correcte est associée à la technologie de régulation du chauffage. La règle de base ici est de le choisir de manière à ce que vous vous sentiez à l’aise. Il existe des lignes directrices que vous pouvez utiliser comme guide. Entre autres, il est recommandé que le salon et la chambre des enfants soient entre 20 et 22 degrés Celsius. Il peut également faire plus chaud dans la salle de bain pendant la douche ou le bain. Les pièces qui ne sont pas utilisées pendant si longtemps, en revanche, devraient être plus fraîches. Dans la cuisine ou dans le couloir, par exemple, 18 degrés conviennent. Alors que la nuit dans la chambre, il peut faire aussi peu que 16 degrés Celsius.

Afin d’économiser sur les coûts de chauffage, il est important de s’assurer qu’aucune pièce n’est surchauffée ou inutilisée et que le chauffage fonctionne toujours. De plus, il ne doit pas faire trop frais dans les chambres. Cela peut augmenter le risque de moisissure.

Afin d’avoir toujours la bonne température dans les pièces, des thermostats électroniques ou programmables peuvent être installés. Ceux-ci permettent toujours la température souhaitée personnelle dans les différentes pièces.

Économisez sur les coûts de chauffage grâce à la modernisation

La modernisation du système de chauffage offre également le plus grand potentiel d’économies par rapport aux différentes mesures structurelles telles que l’isolation des murs extérieurs ou du toit. Un potentiel d’économies d’environ 30 % est supposé ici.

Les systèmes modernes ont une efficacité énergétique élevée. Le chauffage au gaz ou au fioul avec technologie à condensation utilise la chaleur cachée dans les gaz d’échappement. Cela réduit non seulement la consommation de carburant et est donc un plus pour l’environnement, mais permet également d’économiser sur les coûts de chauffage. Il convient de souligner que l’investissement initial s’amortit après quelques années seulement. Cependant, les systèmes un peu plus chers tels que les systèmes de chauffage à granulés ou les pompes à chaleur sont également rentables à long terme. Le gros avantage de ces modèles est que les propriétaires peuvent se chauffer indépendamment des combustibles fossiles.

Dans tous les cas, les dépenses initiales peuvent être considérablement réduites à l’aide d’une subvention de la Subvention fédérale pour des bâtiments performants (BEG). Ces possibilités doivent être sondées avant la modernisation. Parce que cela peut réduire considérablement la période d’amortissement. Il est important ici que les demandes correspondantes soient soumises avant que les mesures effectives ne soient mises en œuvre.

Réduisez vos coûts grâce à la nouvelle technologie – Chauffage central de l’eau

Le chauffage de l’eau représente environ douze pour cent de la consommation d’énergie d’un ménage. Leur part est nettement plus élevée si l’eau chaude pour le rinçage, la douche ou le bain provient exclusivement de chauffe-eau instantanés électriques. Parce que ceux-ci fonctionnent à l’électricité, qui est plus chère que le bois, le gaz ou le mazout. Si vous voulez faire des économies ici, vous pouvez chauffer l’eau potable de manière centralisée via le système de chauffage. Les investissements sont particulièrement intéressants lorsque la demande en eau chaude est élevée.

Économisez des coûts avec un système solaire thermique

Les coûts de chauffage peuvent également être sensiblement réduits avec un système solaire thermique. En effet, il tire l’énergie thermique des rayons du soleil et prend ainsi en charge le chauffage ou la préparation d’eau chaude. La particularité est que l’État aide les propriétaires à installer un système solaire avec des subventions élevées. Vous trouverez des détails à ce sujet sous Financement de la technologie solaire.