share on:

Pour que la combustion soit propre et efficace, suffisamment d’oxygène doit être disponible. Dans un poêle à apport d’air extérieur, celui-ci vient de l’extérieur. Les experts parlent donc également de fonctionnement indépendant de l’air ambiant. Nous expliquons quand cela est nécessaire, ce à quoi les consommateurs doivent faire attention et les avantages et inconvénients d’un foyer avec apport d’air extérieur.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Cheminée avec apport d’air extérieur: raisons

  2. Exécution et solutions alternatives

  3. Avantages et inconvénients en un coup d’œil

Tout comme nous, les humains, un feu a également besoin de suffisamment d’oxygène. Car sans cela, la combustion serait incomplète. Un foyer fume et émet des polluants qui, dans des conditions défavorables, pénètrent également dans la pièce où il est installé. L’un avec une alimentation en air externe garantit que les personnes et les flammes ne se disputent pas l’important oxygène. Parce qu’il dirige l’air directement de l’extérieur vers le poêle. Mais pourquoi est-ce nécessaire ?

Poêles à bois dans des maisons économes en énergie modernes et étanches

L’une des raisons de l’apport d’air extérieur au poêle est la construction dense des maisons modernes. Quasiment aucun air extérieur ne circule dans une maison économe en énergie neuve ou rénovée afin de réduire au maximum les déperditions de chaleur. Un poêle à bois dans ces circonstances pourrait brûler l’oxygène du salon. L’air de la maison se raréfie littéralement et nous souffrons de manque de concentration, de maux de tête ou de nausées. Une cheminée avec apport d’air extérieur fonctionne indépendamment de l’air de la pièce. Il aspire l’air frais de l’extérieur et évite de graves conséquences pour la santé.

Combinaison de la technologie de ventilation et du chauffage par cheminée

Une deuxième raison pour l’apport d’air extérieur au foyer est les systèmes de ventilation et les hottes aspirantes avec un raccordement à l’air extérieur, car les deux aspirent l’air ambiant usé et le soufflent à l’extérieur. En cas de dysfonctionnement, une pression négative pourrait survenir, à travers laquelle les gaz d’échappement toxiques du poêle pourraient s’écouler directement dans l’espace de vie. Ici aussi, un poêle avec alimentation en air extérieur protège contre les conséquences graves pour la santé, telles que l’inhalation de fumée.

Les poêles à bois avec apport d'air extérieur fonctionnent indépendamment de l'air ambiant

© maho – stock.adobe.com

Conception pour poêles à bois avec apport d’air extérieur : à quoi faut-il faire attention ?

Un poêle qui fonctionne indépendamment de l’air ambiant puise l’oxygène pour la combustion directement à l’extérieur. Cela est possible, par exemple, via des tuyaux ou des canaux qui partent du four à travers la paroi extérieure. Ils fournissent suffisamment d’oxygène au foyer et garantissent que le feu brûle de manière sûre et efficace, même sans interaction avec l’espace d’installation. Si le poêle est juste éteint, un volet d’air de combustion peut fermer le raccordement vers l’extérieur. De cette façon, aucun air froid ne s’échappe et les pertes de chaleur peuvent être réduites.

Attention aux appareils étanches à la pression avec agrément DIBt

Si vous souhaitez installer un poêle avec une alimentation en air externe, vous ne devez acheter que des appareils qui ont été testés et certifiés par l’Institut allemand pour la technologie du bâtiment (test DIBt). Parce que ceux-ci sont à eux seuls si étanches que les interactions avec la salle d’installation peuvent être évitées en toute sécurité. Ils se caractérisent par une fabrication de haute qualité et une grande étanchéité des conduits d’air soufflé et d’air extrait.

Pressostat ou cheminée avec apport d’air extérieur

En ce qui concerne la combinaison avec des systèmes de ventilation, un poêle avec une alimentation en air externe et/ou un pressostat peut fonctionner. L’appareil surveille les conditions de pression dans le local d’installation. Si une dépression dangereuse se développe, il arrête la ventilation afin d’exclure les situations menaçantes et les conséquences graves pour la santé.

Cheminée avec apport d’air extérieur : quels sont les avantages et les inconvénients ?

L’alimentation en air extérieur d’un foyer lui fournit de l’air de combustion provenant de l’extérieur. Cela évite les situations délicates et augmente également le confort. Grâce au fonctionnement indépendant de l’air ambiant, les consommateurs n’ont pas besoin de ventiler en permanence pour obtenir plus d’oxygène à l’intérieur. Cela réduit à son tour les pertes de chaleur et contribue à la baisse des coûts de chauffage. Un inconvénient, d’autre part, est la plus grande dépendance de la combustion aux conditions météorologiques. Si le vent force beaucoup d’air dans la cheminée, la combustion peut avoir lieu plus rapidement et la consommation augmente. Si la pression est négative, la combustion pourrait cependant être incomplète et entraîner des émissions de polluants plus importantes.

Lire aussi  Quelles sont les étapes à suivre au moment de faire construire sa maison individuelle