share on:
4.1/5 - (11 votes)

Le secteur de la propreté figure parmi les plus dynamiques en France. Il enregistre une moyenne de 5 % de taux de croissance chaque année. Face à une demande accrue des entreprises (bureaux, industries, commerces, etc.), le nombre de sociétés de nettoyage ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, on en recense pas moins de 14 000 sur le territoire français. La concurrence devient alors de plus en plus rude, si bien qu’il importe d’innover en vue de se démarquer. Comment optimiser les prestations de nettoyage ? Nous faisons le point sur les dernières tendances.

Utiliser du matériel performant

L’équipement dédié au nettoyage des lieux collectifs ne cesse d’évoluer. Le but est de bénéficier d’une efficacité parfaite tout en facilitant la tâche des prestataires pour un rendement maximal. Parmi les nouveautés à ne pas manquer se trouvent les dernières générations d’autolaveuse sol comme celles de la gamme ULTIMAXX de TASKI. Cette gamme permet un nettoyage rapide et optimisé s’adaptant à toutes sortes de surfaces et à différents degrés de saleté grâce aux technologies modulaires intégrées des plateaux-brosses.

En termes de matériel de nettoyage, l’utilisation des robots est à la mode, à l’exemple des robots aspirateurs. On retrouve même des robots plus sophistiqués multitâches en mesure de prioriser les actions à réaliser à des horaires précis. L’application de la robotique dans le domaine du nettoyage sera de plus en plus poussée dans les années à venir avec l’évolution de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle.

Lire aussi  L'importance de l'historique dans la stratégie d'entreprise

Adopter de meilleurs procédés de travail

Pour offrir un service optimal, les prestataires de nettoyage doivent constamment améliorer leurs procédés de travail. Cela s’opère tant en termes de processus de nettoyage que d’organisation. Pour ce faire, les agents de nettoyage doivent bénéficier de formations régulières concernant les nouvelles techniques de ménage.

En termes d’organisation, l’adoption d’un programme d’entretien optimal est la clé d’une meilleure performance. Il existe des solutions complètes de gestion des entreprises de nettoyage en front end et en back end comme Synchroteam, Housecall Pro, Jobber, etc. Elles servent à optimiser les informations sur les clients, le planning, les calendriers de services, l’affectation ou encore la paie du personnel.

Privilégier les produits de nettoyages écologiques

 

En ce qui concerne les produits d’entretien, l’heure est à l’usage de détergents à la fois efficaces et respectueux pour l’environnement. En effet, le marché du nettoyage des espaces collectifs propose de plus en plus de produits biodégradables et d’origine végétale. Ils sont moins nocifs pour la santé humaine et la planète. En plus, ceux-ci ne sont pas testés sur les animaux. Toujours dans une démarche plus écologique, le fonctionnement général de l’entreprise de nettoyage doit être axé sur l’efficacité énergétique.

Au vu de l’essor considérable du secteur de la propreté en France, créer sa société de nettoyage peut s’avérer tentant. En plus, celui-ci n’est pas réglementé et permet à tout le monde de se lancer. Cependant, même si aucun diplôme n’est requis, il est dans l’intérêt du personnel d’acquérir une base minimale de connaissances via des formations (CAP Maintenance et Hygiène des Locaux, BEP Métiers de l’Hygiène, etc.) et d’avoir certaines compétences (relation client, gestion d’entreprise, etc.).

Lire aussi  Curatelle en Entreprise: Naviguer les Défis Légaux et Pratiques pour les Dirigeants