share on:
4.6/5 - (20 votes)

Vous envisagez de moderniser votre système de chauffage et vous pensez au chauffage au mazout ? Afin de pouvoir prendre une décision éclairée, un examen des coûts possibles est essentiel. Cela soulève la question suivante : combien coûte réellement un système de chauffage au mazout ? Dans le texte suivant, nous vous proposons des informations sur les coûts d’acquisition et d’exploitation et clarifions la question de savoir s’il existe une subvention. Vous trouverez également des alternatives intéressantes à un nouveau système de chauffage au mazout.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Raisons d’un nouveau système de chauffage au mazout

  2. Coûts d’investissement et d’exploitation

  3. Alternatives au chauffage au mazout

Si vous vous demandez combien coûte un nouveau système de chauffage au mazout, vous n’avez pas automatiquement l’intention de l’acheter immédiatement. Au contraire, cette question fait partie d’une bonne préparation à l’achat que chaque consommateur devrait rencontrer. Un nouveau chauffage au fioul est généralement un investissement à long terme et nécessite donc une mûre réflexion. La plupart des gens dans ce pays comparent d’abord les offres entre elles avant de finalement décider d’un produit. En comparant les prix et en effectuant des recherches plus approfondies, la plupart des parties intéressées ont une bien meilleure idée du produit et, comme dans ce cas, savent après un court laps de temps pourquoi il y a des raisons d’acheter un nouveau système de chauffage au mazout.

La technologie de condensation rend les nouveaux systèmes de chauffage au mazout efficaces

La question de savoir combien coûte un nouveau système de chauffage au mazout suggère que vous ne souhaitez pas acheter une chaudière avec une technologie obsolète. Cela a également du sens, car les chaudières plus anciennes sont inefficaces et consomment souvent plus de combustible que nécessaire. Cela augmente les coûts de chauffage et pollue également l’environnement. Pour cette raison, les nouveaux réchauffeurs d’huile utilisent la technologie à condensation. Cela rend la chaleur cachée dans les gaz d’échappement utilisable et permet ainsi une utilisation de l’énergie jusqu’à 98 %.

Lire aussi  Simuler un prêt travaux : l'outil indispensable pour votre projet de rénovation

Si vous souhaitez remplacer votre chauffage au fioul, lisez notre article sur le thème « Remplacer un ancien chauffage au fioul et économiser sur les frais de chauffage ».

Fonctionnement sûr et combinable

Les radiateurs à mazout sont sur le marché depuis longtemps et sont utilisés dans des millions de foyers. La technologie est considérée comme mature et sûre. De plus, les radiateurs à mazout peuvent généralement être facilement combinés avec d’autres systèmes de chauffage. Un exemple typique de ceci est fourni par la combinaison du chauffage au mazout solaire thermique. Le système solaire chauffe l’eau sanitaire, tandis que le chauffage au mazout alimente de manière fiable l’ensemble du bâtiment en chaleur. Cela protège l’environnement, car moins d’huile doit être brûlée.

Un couple effectue une recherche sur le Web pour savoir combien coûte un nouveau radiateur à mazout

© fizkes / Fotolia

Chauffage au mazout : les coûts en détail

Une chaudière fioul à condensation avec un rendement suffisant pour une maison individuelle type coûte entre 4 000 et 7 000 euros. Et parce qu’il est plus facile de fonctionner économiquement avec un ballon d’eau chaude, les propriétaires doivent compter entre 800 et 1 500 euros de surcoût. Certains fabricants proposent également des forfaits combinés à des prix attractifs. Il est préférable de se faire conseiller par un installateur sur place. Cela peut également vous dire exactement quelle doit être la taille du réservoir de stockage et pour quelle puissance la chaudière doit être conçue – en fonction du bâtiment, du comportement de chauffage et du nombre de personnes dans le ménage.

Pour pouvoir faire fonctionner un système de chauffage au mazout, les propriétaires ont également besoin d’un cuve à mazout. Selon le type de construction (hors sol ou souterrain) et le matériau de construction (acier ou plastique), les coûts pour cela oscillent entre 2 000 et 4 000 euros. L’utilisation en zone de protection contre les inondations et les mesures de sécurité associées pourraient faire grimper un peu plus le prix. Enfin, l’installation, le réglage éventuel de la cheminée et des accessoires (dont la tuyauterie) entraînent des surcoûts. L’essentiel est qu’un réchauffeur d’huile peut entre 6 000 et 9 000 euros frais.

Puis-je réduire le coût d’un nouveau système de chauffage au mazout avec une subvention gouvernementale?

Jusqu’à il y a quelques années, il était encore possible de faire subventionner le nouveau système de chauffage au mazout avec technologie à condensation. Cependant, afin d’économiser beaucoup plus de CO2 dans le secteur du bâtiment, les programmes de financement ont été réformés en plusieurs étapes. Cela a éliminé la subvention pour le chauffage au mazout. Ce n’est que lors du remplacement d’un ancien système au mazout qu’il y a une prime supplémentaire pour un nouveau système de chauffage basé sur des énergies renouvelables. En outre, la nouvelle loi sur l’énergie des bâtiments (GEG) stipule qu’aucun nouveau système de chauffage au mazout ne peut être installé après 2026 – du moins comme chauffage unique si des alternatives telles que le gaz ou le chauffage urbain ne sont pas une option. Si vous souhaitez continuer à utiliser du mazout, vous devez généralement combiner le système avec des énergies renouvelables. Vous pouvez découvrir ce qui convient le mieux à cela lors d’une consultation avec l’installateur sur place.

Lire aussi  La géothermie et son utilisation

Les coûts d’exploitation permanents du chauffage au mazout sont difficiles à estimer

Un réchauffeur d’huile utilise du mazout pour générer de la chaleur. Étant donné que le prix du carburant n’est pas seulement soumis à des fluctuations économiques mais également politiques, il peut changer en peu de temps. La possibilité que les prix du pétrole puissent augmenter ou chuter de manière drastique ne peut être exclue. 100 litres d’huile avec une quantité minimale de commande de 3 000 litres coûtent actuellement environ 98,24 euros (en février 2022). Comme pour les coûts d’investissement, aucun chiffre exact ne peut être donné à ce stade. Le prix du mazout est soumis à des fluctuations et de nombreux facteurs jouent un rôle. L’exemple suivant est à titre indicatif uniquement :

  • Exemple: En moyenne, une maison unifamiliale consomme environ 2 000 litres par an. Compte tenu du prix actuel du mazout, cela se traduit par des coûts d’environ 1 964,80 euros. En novembre 2020, en revanche, le prix du pétrole atteignait un peu moins de 40 euros les 100 litres. Quiconque a commandé du mazout à cette époque a traversé l’année avec des frais de chauffage de seulement 800 euros. Soit une différence de plus de 1 100 euros.

De l’ancien système de chauffage au mazout vers un nouveau système de chauffage

Quiconque a déjà chauffé au fioul peut également passer au chauffage aux granulés. Cela présente deux avantages : D’une part, le réservoir de fioul existant peut être utilisé pour stocker les granulés. D’autre part, les propriétaires de systèmes font leur part pour protéger l’environnement en utilisant un système de chauffage à granulés, car le combustible est renouvelable et écologiquement inoffensif. Une autre alternative est la combinaison du chauffage au mazout et de l’énergie solaire thermique. Ici, les propriétaires d’usines combinent efficacement les forces de deux technologies.

Bien sûr, il existe d’autres systèmes de chauffage comme celui-là chauffage par pile à combustible, la centrale de cogénération, le chauffage au gaz, le chauffage au bois et la pompe à chaleur. Il importe seulement que le nouveau système de chauffage convienne au mieux au bâtiment et à ses occupants. Le premier point de contact ici est un installateur expérimenté ou une entreprise spécialisée.