share on:

Très utilisé dans presque toutes les compagnies aériennes du monde, le surbooking avion ou encore la surréservation avion en français, est une pratique légale qui se résume à vendre plus de billets d’avion que de places disponibles. En effet le surbooking avion permet à la compagnie d’anticiper les cas de désistement de dernières minutes de certains passagers. Vous voulez sûrement comprendre tous les contours du surbooking avion : cet article est le vôtre.

Quelles sont les motivations des compagnies aériennes à pratiquer le surbooking avion ?

Vous n’êtes pas sans savoir que toute chose à une cause. En effet les raisons fondamentales qui poussent les compagnies aériennes à pratiquer le surbooking avion sont de deux ordres.

Permettre aux voyageurs d’obtenir les billets d’avion à des coûts moindres

Les compagnies aériennes appliquent le surbooking avion pour permettre dans un premier temps aux passagers d’obtenir le billet d’avion à moindre coût et d’inciter par la même occasion beaucoup d’autres personnes à voyager. Pour elles donc, le simple fait de vendre plus de billets que de places, leur permets de faire plus de gains et de rendre les frais de voyage accessibles à un grand nombre de la population.

Avoir le plus grand nombre ou le plein de passager à bord de l’avion

La deuxième raison pour laquelle les compagnies aériennes se servent du surbooking avion est celle de l’anticipation. Vous n’êtes pas sans savoir que pour une raison ou pour une autre, vous pourriez être empêché et ne plus être en mesure de voyager à la dernière minute. La compagnie se doit dans ce cas, de vous remplacer par un autre voyageur. Car elle a des exigences vis-à-vis de ces partenaires.

Que peut sacrifier une victime de surbooking avion ?

Ne pas prendre un vol pour une destination donnée s’avère banale mais très dangereuse. En réalité, le surbooking avion peut coûter énormément à la victime. Vous savez aujourd’hui que tout est question d’heures et qu’il n’est plus tolérable de perdre des minutes voir des heures importantes à attendre un autre vol ou simplement à reporter votre voyage à une date ultérieure. Vous sacrifiez ainsi :

  • une opportunité d’affaire ;
  • les jours de vacances ;
  • une vie humaine si vous êtes docteur par exemple
Lire aussi  Quelle assurance pour une panne auto

Qui est le principal gagnant dans un surbooking avion ?

En cas de surbooking avion, le principal gagnant est la compagnie aérienne, parce qu’elle a déjà fait une anticipation sur ce qui pourrait se passer. Un passager à qui on refuse l’embarquement en cas de surbooking avion est à première vue un perdant. Mais il pourrait aussi devenir le grand bénéficiaire de cette situation à condition qu’il connaisse ses droits. Il faut donc dire que le surbooking avion peut profiter à tout un chacun selon le cas.

Que faire premièrement quand on est la victime d’un surbooking avion ?

surbooking avion

Beaucoup de passagers, parce qu’ils ne connaissent pas leurs droits, subissent de nombreuses irrégularités. En effet, si vous êtes victime de surbooking avion : c’est-à-dire que la compagnie aérienne vous refuse officiellement l’embarquement, vous devez nécessairement exiger et obtenir de la part de votre compagnie aérienne une notice comportant les conditions d’une demande d’indemnisation.

Surbooking avion : que doit savoir un passager à bord d’un vol surbooké ?

Le surbooking avion n’a réellement d’impact que sur le passager concerné. En effet, lorsque vous êtes à bord d’un vol surbooké et que vous n’êtes pas le principal concerné, la compagnie ne peut plus vous expulser de l’avion pour reprendre une victime de surbooking avion. Vous avez donc le droit de voyager en toute sécurité une fois que vous êtes embarqué.

Quelles sont les options offertes à une victime de surbooking avion par la compagnie aérienne ?

Dans une situation de surbooking avion, la compagnie demande aux passagers s’il y a des volontaires pour laisser leurs places contre une redevance. Ces trois cas de figure se présentent à vous.

Vous pouvez en tant que passager, accepter volontairement de céder votre place à une victime de surbooking avion et d’accepter celle que la compagnie vous propose dans un vol de remplacement. En attendant votre vol de remplacement dans un court délai, la compagnie aérienne devrait vous prendre en charge et vous assurez certains besoins. Vous devez toutefois savoir que les conditions de prise en charge, varient d’une compagnie à une autre. Il vous faut avoir toutes les informations sur votre compagnie de voyage.

Lire aussi  Pour quelles raisons utiliser des distributeurs CBD ?

Dans le cas de figure où en tant que passager, vous acceptez volontairement le remboursement du billet au détriment de la victime du surbooking avion, la compagnie se doit dans un délai de sept jours de vous rembourser votre billet. Vous pouvez vous-même acheter votre billet. Vous devez savoir aussi que dans ce cas d’acceptation de remboursement du billet d’avion, votre compagnie n’est plus contrainte de vous prendre en charge.

Dans ce dernier cas de figure, si aucun passager ne se déclare volontaire, la victime du surbooking avion sera alors interdite d’embarquement par la compagnie. Vous avez donc le loisir d’accepter entre le vol de remplacement et le remboursement de votre billet d’avion. Vous aurez droit à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 euros.

Quelles sont les conditions d’indemnisation d’un passager, victime de surbooking avion ?

Comment serez-vous indemnisé si vous êtes victime d’un surbooking avion ? Vous n’avez pas à vous en fait. L’indemnisation se fera en fonction de votre temps d’attente et de la distance qui vous sépare de votre destination. Vous devez avoir sur vous une attestation de surbooking avion. Vous devez savoir que l’acceptation du vol de remplacement ou du remboursement n’est pas exonérée des frais d’indemnités. Voici quelques cas d’indemnisation :

  • elle est de 250 euros si la distance de vol est d’au plus 1 500 km et la durée d’attente est d’au moins 2 heures ;
  • elle est de 400 euros si la distance de vol varie entre 1 500 et 3 000 km et si la durée d’attente est d’au moins 3 heures ;
  • elle est de 600 euros si la distance de vol est plus de 3 000 km et le temps d’attente est d’au moins 4 heures.

Le surbooking avion est une technique de marketing des compagnies aériennes. Même s’il peut avoir de graves conséquences sur la victime, il lui offre une petite indemnisation selon les cas.

Vous pouvez nous suivre également sur :