share on:

Les pellets sont considérés comme une alternative relativement peu coûteuse et écologique au mazout et au gaz de chauffage. Pas étonnant donc que les morceaux de bois compressés aient été de plus en plus utilisés au fil des ans. Les prix des pellets sont déterminés par de nombreux facteurs. Ils sont également soumis à des fluctuations, notamment dans des contextes saisonniers. Les sections suivantes traitent de ce que c’est et de ce à quoi vous devez faire attention lors de l’achat de granulés.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Evolution actuelle des prix

  2. Facteurs influençant le prix

  3. La qualité comme critère

Afin de pouvoir évaluer les prix des granulés, les coûts doivent être mis en contexte. En règle générale, le prix par tonne de granulés est toujours pris en compte. En ce qui concerne les prix des pellets, il est également important de rappeler qu’il s’agit d’un marché libéralisé. Les consommateurs ont donc le libre choix du fournisseur et peuvent donc décider eux-mêmes auprès de quel fournisseur ils commandent les granulés. Il est conseillé de comparer les prix avant de commander.

La photo montre l'évolution du prix des pellets jusqu'en juillet 2022.

Tendance positive des prix des pellets

L’évolution du prix des granulés est définitivement positive pour le consommateur, surtout au cours des trois dernières années. Il y a dix ans, lorsque les systèmes de chauffage aux pellets devenaient de plus en plus populaires, ils se situaient encore dans une fourchette de prix d’environ 220 à 230 euros la tonne (avec une baisse de six tonnes), mais ils ont légèrement augmenté depuis. Ils ont atteint leur apogée en 2013, lorsque le prix moyen de la tonne de granulés était d’environ 273 euros.

Ici, il est toujours important de tenir compte du fait que les prix des granulés peuvent différer en fonction des conditions régionales, de la saison et de la quantité achetée. Les valeurs indiquées sont basées sur les informations fournies par Deutsches Pelletinstitut GmbH. Il faut s’attendre à ce que les prix des granulés restent constants ou augmentent légèrement au cours des prochaines années – en raison de l’utilisation croissante du chauffage aux granulés et de la demande plus élevée qui en résulte.

Facteurs influençant le prix des granulés

Granulés de bois avec calculateur - prix des granulés

© maho / Fotolia

La situation géographique compte même dans un pays relativement petit comme l’Allemagne. En raison de l’occurrence plus élevée, les prix des pellets dans le sud sont souvent un peu plus bas que dans le nord. D’autres facteurs d’influence sont, par exemple,

  • à quelle distance et combien d’hectares de forêt se trouvent dans le voisinage immédiat
  • à quelle distance se trouve le lieu de livraison de l’usine du fabricant
  • combien de revendeurs il y a dans la région

Bien sûr, plus de concessionnaires promettent également plus de concurrence et donc des prix globalement plus bas. La Bavière a tendance à avoir les prix des granulés les plus bas.

La demande ne cesse d’augmenter

Si vous souhaitez acheter des pellets bon marché, vous devez passer la commande en dehors de l’hiver et pas juste avant la saison froide. Lorsqu’il fait lentement plus froid à l’extérieur, les commandes de granulés auprès des fournisseurs augmentent en même temps. Cette demande accrue se répercute bien sûr directement sur le prix. C’est la raison pour laquelle les prix des pellets baissent généralement au début du printemps, alors qu’ils remontent plus fortement en automne et surtout vers l’hiver. Si vous tenez compte des fluctuations saisonnières, vous pouvez économiser beaucoup. Les différences entre les saisons peuvent être d’environ 10 à 15 %, ce qui représente environ 20 à 30 euros la tonne.

La qualité des granulés comme critère supplémentaire

Les prix des pellets sont également influencés par la qualité des pellets eux-mêmes. Les facteurs décisifs sont, par exemple, la formation de cendres (aussi faible que possible), les propriétés de combustion ou la stabilité des granulés. La stabilité est importante car les granulés moins stables brûlent moins bien et peuvent laisser des résidus lourds dans le système. Cela conduit à son tour à une maintenance plus fréquente ou à un fonctionnement généralement moins efficace.

La norme européenne détermine la qualité des granulés

La norme actuellement la plus élevée est appelée « norme UE 14961-2 », qui est également subdivisée en A1 et A2. La classe supplémentaire B est synonyme de qualité industrielle. Les granulés de classe A1 garantissent une faible teneur en cendres et coûtent donc généralement un peu plus cher. En règle générale, les granulés de mauvaise qualité qui ne répondent pas à cette norme doivent être évités. Les prix inférieurs des granulés ici n’en valent souvent pas la peine. En effet, l’efficacité de la combustion est tellement réduite qu’il faudrait utiliser beaucoup plus de granulés qu’avec un produit de chauffage de haute qualité. De plus, une utilisation excessive peut entraîner des nettoyages plus réguliers. De plus, les granulés bon marché sont souvent très cassants et poussiéreux et peuvent donc obstruer votre ligne d’alimentation vers le système de chauffage à granulés.

Lire aussi  Artisans dans la maison : les conseils les plus importants sur la façon de se comporter