share on:

L’augmentation du coût de la vie et la récente crise sanitaire ont durablement modifié nos façons de consommer. Les façons de payer (sans contact) ont également évolué et le consommateur recherche aujourd’hui des solutions de paiement qui lui permette une certaine souplesse financière afin de ne pas se retrouver temporairement à découvert.

 

Chaque événement de la vie constitue un imprévu, comme une rencontre, un achat coup de cœur ou un achat important. Explorons ensemble les solutions de paiement qui ont remporté le plus grand succès lors des années 2020-2022.

 

Paiement fractionné

Le paiement fractionné est une solution de paiement qui vous permet d’échelonner votre addition en trois ou quatre fois. On considère que plus d’un tiers des français ont utilisé cette méthode de paiement depuis 2021. Avec la crise sanitaire, peu de commerces proposaient le paiement fractionné, mais des géants du retail internet (PayPal, Amazon) se sont mis à la tendance. Les magasins physiques ont également suivi la tendance en France.

 

Le profil type de l’utilisateur du paiement fractionné est un individu au salaire médian de 2 500 € par mois. Les achats réglés grâce au paiement fractionné sont de 500 € en moyenne. Pour les clients, il est très pratique de pouvoir payer en plusieurs frais, avec des frais peu conséquents. Pour les magasins, il s’agit d’une preuve de confiance accordée aux clients, qui le fidélisent.

Paiement différé

Le paiement différé est un autre cas d’école où la confiance joue également un rôle important. Il est tout à fait possible de retirer un article en magasin en ayant payé un acompte, et de décider que vous paierez le reste de l’article dans 14 ou 30 jours.

Lire aussi  Dans quelle banque il faut s’investir ?

 

Encore une fois, cette méthode est utilisée par des gens qui souhaitent gérer leur budget prévisionnel. Une source de revenus stable est largement recommandée, et la méthode est très pratique pour les gens qui attendent leur prochain paye.

 

Les prestataires de ce genre de services garantissent aux commerçants que l’intégralité de la somme sera remboursée, grâce à des contrôles financiers méticuleux qui dissipent les doutes sur les capacités financières des clients.

 

Micro-crédit

Depuis 2018, il est très facile de télécharger une application sur votre smartphone et de bénéficier d’une somme d’argent (100, 200 ou 500 €) en quelques minutes. Certes, les applications de micro-crédit ne sont pas des organismes de charité et elles disposent de taux d’intérêts conséquents, (jusqu’à 15, 20 %), et le remboursement de ces sommes incombe directement au consommateur.

 

L’actuel leader des applications de micro-crédit en France est incontestablement Lydia, qui propose des sommes allant de 100 à 3 000 €. Vous avez de 3 à 36 mois pour rembourser et les taux d’intérêts peuvent atteindre 25,6 % selon la formule choisie.

 

Pour ne pas devenir des “machines à endetter” les gens, les organismes de micro-crédit disposent d’un panel complet d’informations sur le client. En France, il est impossible de détenir des informations sur le crédit d’un client. En revanche, une app de micro-crédit pourra inspecter vos finances des trois derniers mois pour connaître votre situation financière.

 

Évidemment, toutes ces solutions de paiement impliquent un remboursement et il convient au consommateur lui-même de savoir s’il peut supporter le poids financier d’un prêt ou d’un paiement fractionné ou différé.

Lire aussi  Devriez-vous créer une entreprise ou investir en bourse ?