share on:

Si vous êtes un usager de la route, vous devez respecter certaines dispositions et règles. Ces dernières sont établies au préalable par le code de la route et s’applique à tous les usagers selon leurs catégories. Il existe en général trois catégories d’usager que sont les piétons, les motocyclistes et les automobiles ou voitures. Pour faciliter les circulations sur la route, les fabricants des véhicules et motos ont conçus des feux de route. Ceux-ci ont des fonctions particulières et vous aident à respecter le code de la route. Découvrez ici, les différents types de feux de route et leurs descriptions.

Qu’entend-on par feux de route ?

Généralement appelés « plein-phares », les feux de route sont avant tout, des systèmes d’éclairage. Ils sont conçus pour permettre au conducteur de savoir les mesures à prendre pendant qu’il roule sur la route. De plus, vous devez savoir que les feux de route se retrouvent sur tous les véhicules. C’est d’ailleurs grâce à ces feux de route qu’un conducteur de véhicule peut bien voir pendant la nuit sur la route. Ils sont d’une importance très capitale au point où le code de la route exige que tous les véhicules puissent les avoir. Dans le cas contraire, le conducteur sera soumis à des sanctions. Certains feux de route représentent des codes ou des symboles qui s’allument au moment opportun. Découvrez alors leur principale fonction en commun.

La fonction des feux de route selon le code de la route

Les feux de route ont principalement pour rôle d’éclairer le chemin pour le conducteur. Vous pouvez donc comprendre qu’ils sont beaucoup plus utiles durant la nuit. Par ailleurs, le conducteur peut aussi les utiliser en pleine journée lorsqu’il traverse des endroits qui ne sont bien éclairés. Toutefois, sachez que tous les feux ne sont pas à allumer à la fois et au même moment lorsqu’il fait nuit.

Lire aussi  Combien faut-il prévoir pour jouer aux machines à sous en ligne sans se ruiner ?

En effet, le législateur a pris soin d’inscrire dans le code de la route, toutes les mesures dans lesquelles il faut employer les feux de route. Par exemple, lorsqu’un conducteur veut dépasser un autre usager roulant dans le sens inverse, il doit allumer les feux de croisement et non les feux de route. Cela a été exigé car les feux de route ont tendance à agir sur la visibilité des autres usagers. Voilà donc pourquoi il est conseillé à tous les usagers de la route, de bien maitriser le code. Cela leur permet de connaître l’utilité des feux de route et leur utilisation.

Comment fonctionnent les feux de route ?

Pour suivre le fonctionnement des feux de route, vous devrez accorder une grande attention à votre habitacle. C’est à ce niveau que vous pouvez voir un voyant lumineux qui sert à contrôler les feux de route. Ce dernier est fait avec des codes et symboles qui vous permettent de reconnaître directement les feux en question. De ce fait, vous n’avez pas besoin de vous arrêter en circulation avant de savoir si tels feux de route sont allumés ou pas. L’habitacle vous le signale directement grâce aux voyants lumineux.

C’est donc de cette manière que les feux de route fonctionnent. Il est évident que de nos jours, bon nombre de véhicules fonctionnent avec la technologie. Ils peuvent faire des choses ou des mouvements de façon autonome. Toutefois, sachez bien que l’usage des feux de route demeure manuel. Le conducteur les utilise quand il le souhaite et au moment où il en a besoin. Ce ne sont donc pas des feux de route qui s’allument à n’importe quel moment sans que le conducteur n’en donne l’accord. C’est d’ailleurs pour cette raison que les commandes sont situées à proximité du volant. Ainsi, le conducteur peut facilement allumer et éteindre les feux de route.

Quelle est la réglementation liée aux feux de route ?

La réglementation exige que tous les véhicules doivent avoir des feux de route. Il ne s’agit pas de quelques feux de route mais de tous les feux en question. De ce fait, vous devez œuvrer pour régler les disfonctionnements ou changer de phares lorsqu’ils sont en panne. Dans le cas contraires, la loi permet aux forces de l’ordre de sanctionner rigoureusement les conducteurs qui n’utilisent pas les feux de route. Cela constitue un point important qu’il ne faut surtout pas négliger. Par ailleurs, lorsque vous oubliez d’allumer les feux de route quand il le faut, vous serez soumis à une peine d’amende. Cette dernière est à partir de 90 euros selon les normes juridiques établies. Faites alors beaucoup attention pour ne pas tomber dans ces types d’infractions.

Lire aussi  Grand corps malade accident, tout savoir

Les différents types de feux de route

feux-de-route

Comme vous pouvez le savoir, il existe différents types de feux de route. Vous devez alors les connaître et maitriser le rôle de chacun d’eux afin de savoir comment les utiliser sur la route.

Les feux de position ou veilleuses

Les feux de position sont allumés durant la nuit afin d’être vu par les autres usagers. Cela permet au conducteur d’éviter les risques de choc. Toutefois, leur rôle n’est pas de permettre au conducteur de mieux voir devant lui.

Les feux de croisement : des feux de route donnant des codes

Ce sont les feux de route qui permettent d’être vu des autres usagers et de mieux voir aussi pendant la circulation. Ils ont donc une double fonction et s’adapte à tous les véhicules. Vous pouvez les allumer alors lorsque vous conduisez dans des tunnels ou des endroits très sombres. Ces feux de route vous permettent de voir jusqu’à 30 mètres.

Les phares ou feux de route

Les feux de route sont beaucoup plus éblouissants que tous les autres. Pour cette raison, vous devez les utiliser uniquement lorsque la voie est totalement sombre et qu’il n’y a pas d’autres usagers qui passent dans le sens opposé. Avec les feux de route, vous pouvez voir jusqu’à 100 mètres devant.

Les feux de brouillard avant et arrière

Les feux de brouillard sont des feux de route qu’il faut utiliser pour mieux voir pendant les intempéries naturelles. Il s’agit notamment de la pluie, la neige et tout autre problème de ce type. Toutefois, sachez bien que les feux de brouillard arrière ne doivent pas être utilisés pendant la pluie. Ils ont tendance à empêcher la vue aux usagers qui sont derrière.

 

Vous pouvez également lire :