share on:
4.4/5 - (27 votes)

La vanne KFR est un composant des installations d’eau potable. Il se compose d’un clapet à passage libre et d’un clapet anti-retour et est donc également appelé « clapet à passage libre combiné avec clapet anti-retour ». La vanne spéciale est utilisée, par exemple, après le compteur d’eau dans l’entrée de la maison d’eau potable. Il permet ici d’arrêter l’installation de la maison, tandis que le clapet anti-retour garantit qu’aucune eau ne reflue du réseau privé vers le réseau public.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Structure des vannes KFR

  2. Avantages en un coup d’œil

  3. coût des composants

Comme décrit dans l’introduction, l’abréviation KFR dans la désignation des composants signifie « clapet à débit libre combiné avec clapet anti-retour », ce qui décrit déjà bien la structure des composants spéciaux. Parce qu’il s’agit d’une vanne à débit optimisé qui assume plusieurs fonctions en même temps. Il peut généralement être reconnu par une petite vis derrière la pièce de verrouillage, qui peut être utilisée pour vérifier le fonctionnement du clapet anti-retour.

Vanne à passage libre comme base de la vanne KFR

Le cœur des vannes KFR est une vanne dite à écoulement libre. Il s’agit d’une vanne d’arrêt conçue de manière optimale en termes de technologie de débit. Contrairement à une vanne conventionnelle, le disque de la vanne se déplace complètement hors du canal d’écoulement lorsqu’il s’ouvre. De plus, le flux est moins fortement dévié. Les deux conduisent à une grande section libre à travers laquelle l’eau peut s’écouler sans entrave, avec peu de perte de charge et peu de bruit. Le composant est conçu comme une vanne à siège incliné. La tige de la vanne forme donc un angle (environ 45 degrés) par rapport au sens d’écoulement.

Lire aussi  Qu'est-ce que le dépôt-vente Luisant et pourquoi est-il si attractif ?

Si vous souhaitez acheter un KFR ou une vanne à écoulement libre simple, vous pouvez choisir entre des composants à tige montante et non montante. Dans le premier cas, le volant déplace la vanne vers le haut ou vers le bas lorsqu’il est tourné pour régler la vanne. Contrairement aux broches non montantes, la position de la vanne est visible au premier coup d’œil.

Gros plan sur la vanne KFR

© Daniel Ernst – stock.adobe.com

Combinaison avec un clapet anti-retour

La vanne KFR se compose d’une vanne à écoulement libre à débit optimisé, qui contient également un clapet anti-retour (clapet anti-retour). Celui-ci est situé devant le disque de soupape dans le sens de l’écoulement et garantit que l’eau ne peut s’écouler à travers le composant que dans un seul sens. Ceci est rendu possible par un ressort qui presse une plaque de soupape contre le sens d’écoulement dans le siège de soupape. Si l’eau s’écoule dans la direction souhaitée, la vanne s’ouvre en raison de la pression dans le tuyau. Si le sens d’écoulement s’inverse, cependant, la pression de l’eau agit dans la direction de la source. La vanne coupe le débit et interrompt ainsi le débit.

Important : inspection régulière et sens d’installation correct

Lorsqu’il s’agit d’utiliser des vannes KFR, il y a quelques points à considérer. Le bon sens d’installation est important (reconnaissable par une flèche sur la vanne). L’eau ne s’écoule de manière optimale à travers la robinetterie que si les artisans s’y conforment. S’il était installé à l’envers, le clapet anti-retour intégré couperait le débit. De plus, le clapet anti-retour doit idéalement être contrôlé annuellement. Il garantit que le composant fonctionnant automatiquement fonctionne également de manière fiable en cas d’urgence.

Lire aussi  Guide Ultime pour l'Achat d'un Appartement à Quimper : Conseils et Astuces

Avantages de la combinaison d’une vanne à débit libre et d’un clapet anti-retour

Les clapets anti-retour sont obligatoires pour les réseaux d’eau potable. Ils doivent être situés derrière le compteur d’eau dans le sens de l’écoulement et garantir qu’aucune eau de l’installation domestique ne puisse refluer dans le réseau public d’eau potable, même dans des conditions défavorables. Les propriétaires assurent cette fonction en utilisant des vannes KFR. Vous n’avez besoin que d’un seul raccord pour cela et économisez sur les coûts de matériel et de montage. La vanne à écoulement libre présente également l’avantage que les fluides peuvent s’écouler presque sans entrave. Cela garantit une faible perte de charge et des niveaux sonores réduits.

Combien coûtent les vannes KFR ?

Le coût d’une vanne KFR dépend de sa conception et de la taille nominale correspondante. Lorsqu’il s’agit d’une utilisation dans des maisons individuelles et jumelées, les propriétaires peuvent s’attendre à des coûts matériels de dix à 25 euros. De plus, il y a des frais de montage, qui sont cependant de peu d’importance lors de l’installation de systèmes complets.