share on:
4.5/5 - (26 votes)

La sonde lambda est un petit capteur qui permet de contrôler la combustion des appareils de chauffage. Il mesure la teneur en oxygène dans la chambre de combustion ou dans le flux de gaz d’échappement d’un appareil de chauffage et fournit des informations qu’un régulateur peut utiliser pour ajuster de manière optimale l’alimentation en air de combustion à la puissance actuelle. Nous vous expliquons comment fonctionne la sonde lambda d’un radiateur et quand elle est utilisée.

Les sujets en un coup d’œil :

  1. Comment fonctionne la sonde lambda d’un radiateur

  2. Domaines d’application et avantages des capteurs de chauffage

  3. Sonde lambda défectueuse : frais de remplacement

La lettre grecque lambda (λ) représente le rapport d’air de combustion (également nombre d’air ou rapport d’air). C’est le rapport massique de l’air et du carburant. Il a une quantité de 1,0 si les deux substances sont dans un rapport massique idéal, de sorte que le processus de combustion puisse avoir lieu complètement. Si les brûleurs ont une puissance constante, l’alimentation en air de combustion peut être réglée statiquement avec un léger excès d’air. Cependant, si un graveur utilise la modulation, les choses sont différentes. Car alors le besoin en air change aussi avec ses performances afin de pouvoir assurer une combustion optimale. La sonde lambda du réchauffeur mesure la quantité d’oxygène contenue dans les gaz d’échappement. Il envoie les valeurs à un contrôleur, qui les compare ensuite à la teneur en oxygène de l’air atmosphérique. Le régulateur détermine le besoin en air actuel et veille à ce que le ventilateur d’air de combustion y réponde.

Lire aussi  Optimisation de l'Espace Urbain: Zoom sur le Parking de la Bourse et son Impact Économique

Rapport d’air de combustion et diverses valeurs de réglage

S’il n’y a pas d’oxygène non utilisé dans les gaz d’échappement, la combustion est théoriquement optimale et le rapport d’air a une valeur de 1,0. Si la sonde lambda de l’appareil de chauffage enregistre de l’oxygène, le rapport d’air est supérieur à 1,0 et plus de chaleur s’échappe avec les gaz d’échappement. En cas de manque d’oxygène, en revanche, il est inférieur à 1,0 et les experts parlent de combustion incomplète. Les matières premières ne peuvent pas être complètement converties en dioxyde de carbone et le radiateur émet du monoxyde de carbone nocif. Afin d’éviter cela et de maintenir les niveaux de pollution bas, les systèmes de chauffage actuels sont ajustés à un léger excès d’oxygène. Le ventilateur d’air de combustion fournit plus d’oxygène que nécessaire et l’indice lambda est supérieur à 1,0.

Détail d'une sonde lambda du réchauffeur

© mat – stock.adobe.com

Domaines d’application et avantages des sondes dans les systèmes de chauffage

Les besoins en air d’un système de chauffage varient en permanence en raison des différentes qualités de combustible, des tirages variables dans la cheminée et des brûleurs modulants. Afin de pouvoir régler cela de manière optimale à tout moment, les petits instruments de mesure sont utilisés. On les trouve entre autres dans les chaudières à condensation. Cependant, le fonctionnement d’un système de chauffage à granulés avec une sonde lambda est également typique afin de pouvoir assurer une faible charge en monoxyde de carbone avec des qualités de combustible fluctuantes. Les sondes lambda sont également utilisées dans la technologie automobile.

Lire aussi  Vivre au Costa Rica: Guide Complet pour S'y Installer et Prospérer

Les avantages d’une sonde lambda pour le chauffage

Avec les instruments de mesure et une commande dite lambda, la combustion des chaudières peut toujours être réglée de manière optimale. Les systèmes peuvent fonctionner avec une petite quantité d’air en excès. En conséquence, ils génèrent moins de gaz d’échappement, perdent moins de chaleur et fonctionnent plus efficacement. Dans le même temps, une combustion sous-stoechiométrique (incomplète) peut être exclue, ce qui signifie que les appareils de chauffage émettent moins de monoxyde de carbone. L’avantage particulier : les appareils de chauffage tels que les chaudières à mazout, à gaz ou à granulés peuvent réagir automatiquement à des conditions initiales variables avec une sonde lambda. Ils peuvent fonctionner avec différentes qualités de carburant et même travailler en modulant, c’est-à-dire avec un rendement qui fluctue selon les besoins.

Sonde lambda défectueuse : frais de remplacement

Si les instruments de mesure sont défectueux, la combustion bascule. Il fonctionne alors moins efficacement ou génère des niveaux de pollution plus élevés. La raison en est souvent une contamination ou des courbes caractéristiques décalées. Si un simple nettoyage ne suffit pas, dans de nombreux cas, une nouvelle sonde lambda doit être installée. Les coûts pour cela sont généralement compris entre 250 et 350 euros.