share on:

Le jardin suspendu, encore appelé jardin vertical est une solution permettant d’amener de la végétation, au cœur des paysages urbains et surtout dans les endroits où elle est absente naturellement. Il s’agit en effet d’une technique, qui permet de végétaliser toutes les surfaces. Découvrez dans cet article, les caractéristiques du jardin suspendu, les avantages et inconvénients, de même que les méthodes pour sa mise en place.

Jardin suspendu : qu’est-ce que c’est ?

À l’opposé d’un jardin classique se situant sur un plan horizontal, le jardin suspendu est un espace végétal qui prend place sur une surface verticale ou située en hauteur. Espace nature parfaitement adapté au milieu urbain, le jardin suspendu permet d’apporter de la végétation dans les endroits les plus bétonnés. Il permet en effet de créer en zone urbaine, un milieu naturel répondant à des besoins de bien-être humain, mais aussi d’écologie et de biodiversité.

Si l’origine du concept n’est pas certaine, des jardins suspendus ont existé par le passé, y compris pendant l’antiquité. Le plus célèbre exemple est bien sûr le jardin suspendu de Babylone en Irak, qui est considérée comme l’une des sept (07) merveilles du monde. D’après l’histoire, elle fut construite par le roi de l’empire babylonien vers les années 600, avant Jésus-Christ.

Quels sont les différents types de jardin suspendu ?

De par l’architecture de l’espace qui l’accueille et de l’outillage mis en place, le jardin suspendu peut être de différents types. En effet, il existe trois grands types de jardin suspendu.

La toiture végétalisée, encore appelée toit-vert ou écotoit est l’installation, d’un espace végétal sur une surface plane en hauteur. Elle est adaptée pour les toits plats ou légèrement inclinés. En effet, il s’agit d’un type de jardin suspendu facile à mettre en place compte tenu de la surface plate du toit. Cependant, une bonne hydrofugation de la toiture doit être réalisée afin d’éviter les fuites et les fissures. Bien qu’elle coûte cher (environ 45 à 100 euros par mètre carré), la toiture végétalisée joue un rôle écologique et décoratif.

Lire aussi  La ville en ligne : le web urbain

Le mur végétal ou façade végétalisée est un des types de jardins suspendus les plus communs de nos jours. En effet, elle se trouve aussi bien sur des maisons anciennes que modernes. Ne nécessitant pas un entretien régulier, le mur végétal peut être mis en place aussi bien en intérieur qu’en extérieur. On note trois (03) formes de mur végétal à savoir :

  • Les modules sans substrat
  • Les bacs avec un substrat traditionnel, disposé à la verticale.
  • Les modèles pour plantes posées sur du feutre horticole ou sur de la laine (minérale ou organique)

Les jardins suspendus pour balcon ou terrasse représentent le troisième type de jardin suspendu que l’on peut installer. En effet, le balcon et la terrasse peuvent être végétalisés pour créer un jardin suspendu. Il s’agit de la forme de jardin suspendu la moins coûteuse (possibilité de mise en place avec moins de deux cents euros). Cependant, certaines conditions doivent être respectées en vue de son installation, car tous les balcons et terrasses ne sont pas adaptés pour ce type de jardin.

Comment fonctionne un jardin suspendu ?

Certaines conditions particulières doivent être prises en compte, afin d’assurer aux végétaux un bon épanouissement. En effet, il est nécessaire que les pots de votre jardin suspendu soient suffisamment grands pour assurer le développement de vos plantes tout en limitant leur expansion et leur croissance. Il faut également penser au substrat qui est un facteur essentiel pour la santé et la survie des plantes. En effet, le substrat utilisé dans le cas d’un jardin suspendu doit être spécifique et très qualitatif.

Le choix de vos plantes devra aussi être adapté selon l’exposition et la luminosité de l’emplacement choisi. Une alimentation hydrique suffisante et régulière est essentielle pour assurer la survie de vos plantes.

Quels sont les avantages d’un jardin suspendu ?

jardin suspendu

Le jardin suspendu présente de nombreux avantages. Il permet de remplir tous les espaces disponibles et ainsi de favoriser la présence d’air pur dans les villes. En outre, c’est un moyen d’assurer l’harmonie entre l’homme, ses villes et la nature.

En-dehors de son apport esthétique, l’installation de jardin suspendu favorise la plantation des arbres fruitiers, des plantes décoratives, mais également des plantes potagères et aromatiques. D’un point de vue technique, le jardin suspendu empêche le vieillissement des bâtiments. Elle améliore l’isolation thermique et favorise l’humidité de l’air. D’un point de vue écologique, elle limite l’emploi des pesticides et produits chimiques et permet de conserver une micro faune variée (oiseaux et insectes) qui devenaient de plus en plus rares dans les villes.

Lire aussi  Que faut-il savoir sur la franchise directe ?

Le jardin suspendu, permet aux villes de retrouver la biodiversité. Elle permet de lutter contre les effets indésirables produits par le développement des milieux urbains et constitue un très bon dépolluant.

Quels sont les inconvénients d’un jardin suspendu ?

Le jardin suspendu, ne présente qu’un seul inconvénient. Il s’agit en effet de la prise au vent. Compte tenu de son importante hauteur, le jardin suspendu offre une véritable prise au vent en cas de vents tourbillonnants. Il est donc conseillé d’éviter de choisir les arbres à troncs longs, car ils peuvent facilement rompre en cas de vents violents. Les arbres aux troncs multiples sont privilégiés, car ils sont connus pour leur résistance.

Créer un jardin suspendu : comment faire ?

Plusieurs critères sont pris en compte quand il s’agit de créer un jardin suspendu. Il s’agit :

  • La structure du support ainsi que son étanchéité et sa capacité de charge maximale.
  • Le choix du substrat
  • Les conditions liées aux besoins des plantes choisies (soleil ou ombre, vent, température, etc.)
  • Le choix du contenant… etc.

Le projet d’installation d’un jardin suspendu doit donc être mûrement réfléchi.

Comment entretenir un jardin suspendu ?

L’entretien d’un jardin suspendu est comparable à celui d’un jardin classique. Un nettoyage et un arrosage réguliers des plantes doivent être effectués. Aussi, les plantes et les feuilles qui sont fanées doivent être retirées afin qu’elles repoussent normalement. De plus, il est important de vérifier la structure supportant le jardin suspendu. En effet, de temps en temps, un contrôle de sa solidité doit être effectué afin d’éviter qu’elle s’écroule au fil du temps sous la charge des plantes qui deviennent plus lourdes.

 

Vous pouvez également suivre notre guide sur :