share on:

Votre médecin, vous a t-il diagnostiqué une ferritine élevée ? Pas de souci à se faire ce problème est si vite réglé ! Prenez connaissance de votre mal et diminuez le trop-plein de fer dans votre sang en vous conformant aux astuces développées dans le présent article.

Ferritine : de quoi s’agit-il concrètement ?

Avant tout propos sur la ferritine élevée, on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’est la ferritine. La ferritine est une protéine présente dans plusieurs organes tels que la rate, le foie, la moelle osseuse et surtout dans la circulation sanguine mais en infime quantité. Elle est liée au fer (minéral essentiel favorisant le transport d’oxygène dans l’organisme) à l’intérieur des cellules. Le taux de ferritine présent dans le sang reste proportionnel à la quantité de fer stocké dans l’organisme. La ferritine a pour rôle de stocker les excès de fer afin de le redistribuer aux organes en cas de besoin.

Quand parle-t-on de ferritine élevée ?

Les médecins diagnostiquent une ferritine élevée en comparant le taux de ferritine du patient par rapport au taux normal de ferritine qui doit être retrouvé dans le sang. Pour une ferritine normale, une concentration doit être comprise entre 18 et 270 ng/ml (nanogrammes par millilitre) chez l’homme, entre 18 et 160 ng/ml chez la femme, et oscille entre 7 et 140 ng/ml chez les enfants. Ces valeurs normales variant en fonction du sexe et de l’âge peuvent aussi varier selon le laboratoire effectuant les analyses.

On parle de ferritine élevée lorsque la concentration de ferritine sérique est fortement supérieure à la normale.

Les diverses causes d’une ferritine élevée

Une hémochromatose entraîne une ferritine élevée. Il s’agit d’une maladie génétique provoquant une hyper absorption du fer par les intestins, et alors un taux de ferritine élevé. Une multitude de paramètres peuvent être à la base de l’hyperferritinémie. Au nombre de ceux-ci nous avons : une surcharge de l’organisme en fer occasionnant une surproduction de ferritine, une mutation du gène de la L-ferritine suit à un dérèglement génétique, une alimentation trop riche en fer, une tumeur touchant le foie, le rein ou les poumons. En outre, des transfusions sanguines régulières, la ménopause ou un foie fragile sont des facteurs de risque d’avoir une ferritine élevée.

Lire aussi  Le voyant rouge voiture s’allume : Pourquoi et que faire ?

Comment se passe l’examen de la ferritine ?

Pour la détection d’une ferritine élevée, normale ou base un dosage du fer dans le sang s’effectue. Le prélèvement de sang veineux est réalisé préférentiellement au niveau du pli du coude. Afin d’éviter les interférences lors du dosage de la ferritine, affectant ainsi l’exactitude des résultats, le médecin demande à ce que le patient reste à jeun sur une durée de 12h rigoureusement avec le prélèvement.

Qu’advient-il dans l’organisme lors d’une ferritine élevée

Le fer agit en tant qu’antioxydant (stress oxydatif) lorsqu’il se trouve en quantité normale dans le sens. Lorsqu’il est par contre présent en excès dans le sang, le fer devient un pro-oxydant multipliant ainsi donc la vitesse de dégénérescence des tissus. Le taux de ferritine élevée et donc l’excès du fer en parallèle provoque alors une atteinte des organes vitaux particulièrement le foie, le cœur, mais également les glandes endocrines. Par ailleurs, elle peut occasionner une atteinte hépatique voir le cancer du foie, des faiblesses cardiaque ou des problèmes articulaires.

Une ferritine élevée peut également être source des pathologies atteignant les neurones telles que la maladie de Parkinson, l’Alzheimer.

Les astuces pour réguler une ferritine élevée

ferritine-élevée

Comme nous l’avons déjà souligné, une ferritine élevée signifie un taux de ferritine excédant la valeur normale et peut être provoquée par une surcharge en fer ou à une hémochromatose. Cette pathologie génétique touchant 1 Français sur 1000 se caractérise par un stockage progressif du fer dans l’organisme.

Plusieurs conseils sont donnés afin de réguler et de maintenir le taux de fer dans le sang normal :

L’alimentation : hygiène, variation, équilibre

Afin de réguler une ferritine élevée, l’adoption d’une alimentation pauvre en fer, mais équilibrée, variée et hygiénique est recommandée. Il est important de rappeler que les consommations de viande rouge, de frites, de poisson thon, des pâtisseries ou de viennoiseries doivent être contrôlées (consommation une fois par semaine au plus). Par contre les aliments à privilégier sont entre autres : le haricot, les épinards, le soja, la patate douce, les fruits rouges, la betterave, le maïs, les fruits secs et j’en passe. La prise du thé vert, du cacao et du café (avec modération) est également conseillés.

Lire aussi  Comment peut-on faire le calcul du coût d'un crédit ?

Se faire suivre par un médecin

Une autre façon de traiter sa ferritine élevée est le suivi médical. Il est particulièrement proscrit de recourir à l’automédication au risque de provoquer des carences. L’utilisation de vitamine C, augmente considérablement l’absorption du fer par l’organisme. Depuis lors, la saignée reste l’acte médical de référence en cas d’une ferritine élevée.

Évitez la consommation des produits alcoolisés.

La quasi-totalité des alcools accentue les symptômes d’une ferritine élevée (hyperferritinémie) pour cela, il est conseillé d’éviter la consommation des produits alcoolisés tels que : la bière, du cidre, du vin rouge, quels que soient leurs degrés.

Faites des activités sportives

Il a été prouvé que les activités physiques jouent un rôle crucial dans la régulation d’une ferritine élevée chez un patient. Il est donc conseillé de faire 30 minutes d’exercice par jour. Vous pouvez vous essayer dans le jogging, le sprint ou la musculation. Les chances de diminuer le taux de fer dans votre organisme sont proportionnelles aux efforts que vous aurez fournis lors de vos exercices physiques.

Attention aux ustensiles de cuisine que vous utilisez !

Les ustensiles de cuisine faits en verre, boire et céramique sont les plus recommandés pour éviter une ferrite élevée. Il est donc important d’éviter les ustensiles en acier ou en fonte contenant des particules de fer pour votre cuisine.

Remède naturel contre la ferritine élevée : l’infusion de Xiao Yao !

L’infusion de Xiao Yao est un remède chinois très réputé pour son efficacité sur la ferritine élevée. Cette composition des racines de plantes, de rhizome d’atractylodes, de menthe et d’un champignon aide au bon fonctionnement du foie et de la rate, mais tonifie également la circulation sanguine.

En conclusion une ferrite élevée est provoquée par une hémochromatose. Seul un mode de vie controlé et un suivi médical adapté peuvent y remédier.

 

Vous pouvez également nous suivre sur :