share on:

Vous prévoyez de débuter l’élevage d’escargots comestibles chez vous ? De toute évidence, il est de bonne initiative d’investir dans une telle filière au vu de la demande accrue en escargots pour la consommation. Le présent article vous fournit toutes les informations portant sur les notions basiques, la rentabilité et l’investissement nécessaire pour se lancer dans l’élevage d’escargots.

Élevage d’escargots : choisissez les meilleures espèces d’escargots.

L’élevage d’escargots ne vaudra pas le coup si les espèces choisies ne sont pas comestibles ! Dans ce cadre nos vous conseillons les deux principales espèces d’escargots comestibles pour un élevage rentable. Il s’agit de :

  • Helix aspersa aspersa nommé « le petit-gris » sur le marché. Cette espèce d’escargots mesurant, 28 et 35 mm avec un poids compris entre 7 à 15 g, revêt une coquille de couleur brun clair sur laquelle se dessinent des bandes sombres longitudinales.
  • Helix aspersa maxima nommé « le gros gris » sur le marché. Cette espèce mesurant entre 40 et 45 mm avec un poids compris entre 20 à 30 g, se démarque par la couleur noire de son cou. Le gros gris revêt une coquille globuleuse sur laquelle se dessinent des bandes spirales bigarrées.

Quelles sont les conditions pour un meilleur élevage d’escargots ?

Pour de bons résultats en élevage d’escargots, il est nécessaire d’assurer un bon suivi des escargots dans des conditions bien adaptées.

Tenez rigueur à la qualité et le climat de l’environnement pour un élevage d’escargots.

Pour faire garantir un meilleur environnement pour un élevage d’escargots, les professionnels conseils de tenir compte de la sensibilité des escargots à l’humidité de l’air (hygrométrie), la lumière et la température. Le respect de ces trois conditions est essentiel pour leur reproduction, leur croissance et leur hibernation.

Dans cette logique, l’installation du terrain dans une zone humide située en altitude est recommandée. Étant donné que les escargots ne supportent pas l’acidité, le sol (peu d’argile et un peu de sable) doit avoir un pH neutre.

Lire aussi  Blender chauffant avis : la sélection des meilleurs blenders chauffants

L’élevage d’escargots demande une surveillance rigoureuse du climat. À cet effet, la température ambiante que nécessitent les escargots se doit d’être en adéquation avec chaque étape de leur cycle de vie. En termes d’exemple :

  • Lors d’une reproduction (du février en mai) et la nurserie (de mars en juin) : température à 20 °C ; la luminosité doit être de 18 heures par jour ; l’hygrométrie de 75 % à 95 %. Il est particulièrement recommandé d’humidifier une fois par jour les reproducteurs.
  • En période d’hibernation : température de 5 °C ; luminosité de 6 heures par jour ; l’hygrométrie de 75 % à 95 %.

Afin d’assurer une excellente croissance (de mai en septembre) lors de l’élevage d’escargots, un arrosage régulier s’avère nécessaire.

Privilégiez un espace large pour l’élevage d’escargots

Élevage d’escargots

Pour l’élevage d’escargots, la superficie de votre escargotière doit être en fonction du nombre de la population d’escargots que vous prévoyez d’élever. Il est conseillé, d’éviter une surpopulation lors de l’élevage d’escargots aux risques d’épidémie et d’un ralentissement de la reproduction et de la croissance. La meilleure superficie pour un enclos aéré accueillant 100 nouveaux-nés ou 7 à 10 escargots adultes est de 1 m2. Pour habitat selon le nombre d’escargots que vous désirez élever, vous pouvez les placer dans une boîte alimentaire en plastique dotée de trous d’aération, dans un terrarium en verre, dans un enclos doté de parois rigides. Une caisse en bois résistant aux termites est également un meilleur habitat pour l’élevage d’escargots.

Assurez l’hygiène de l’enclos destiné à l’élevage d’escargots

L’entretien de l’escargotière est une condition nécessaire assuré une bonne croissance en élevage d’escargots. Cela vous permet d’éviter les contaminations et également la propagation d’une épidémie. Il faut donc débarrasser les enclos des excréments et des restes de nourriture, nettoyer quotidiennement l’enclos afin de diminution la propagation des trématodes et des champignons. Il est aussi important en élevage d’escargots, d’équiper l’enclos de barrière de protection afin d’éviter toute intrusion des prédateurs (grenouilles, lézards, rats, souris).

Le suivi de la nutrition en élevage d’escargots est capital.

Comme tout être vivant, les escargots ont aussi besoin d’une alimentation équilibrée pour leur croissance. En élevage d’escargot, l’alimentation doit être régulière et composée de 80 % de fruits et de légumes (brocoli, chou, carotte). Pour une coquille robuste, une alimentation fortement riche en calcium est conseillée. Les escargots en termes d’estimation, consomment en 24 h l’équivalent du dixième de leur poids.

Lire aussi  Quel matériel pour élevage d’escargot ?

En plus des fruits et légumes, vous pouvez compléter au menu des farines sèches, des coquilles d’œuf, l’avoine, du soja qui sont d’excellente sources de calcium pour un meilleur élevage d’escargots. Pour que les escargots se désaltèrent régulièrement, placez également un récipient d’eau peu profonde (moins de risque de noyade) dans l’escargotière.

Quelle rentabilité selon votre investissement en élevage d’escargots.

Il est de toute logique que la rentabilité d’une activité dépende du capital investi au début.

Si vous désirez un rendement moyen d’une tonne au début de l’élevage d’escargots, il vous faut : un terrain de 500 m2 de superficie dans une zone adéquate, prévoir 1500 euros environ pour l’achat des escargots, un cheptel d’escargots pondeurs et 800 euros pour la nutrition des escargots.

Prévoyez aussi quelques centaines d’euros pour l’achat des équipements de démarrage de l’élevage d’escargots. Entre autres, on a : les matériels d’entretien, une balance, un tuyau d’arrosage, des abreuvoirs, des seaux en plastique, des mangeoires.Vous pouvez également recruter du personnel pour la main-d’œuvre si l’exploitation est de taille.

Pour ce qui est de vos revenus sur une année d’élevage d’escargots, tout dépendra de votre maîtrise technique et des conditions climatiques. En principe, un escargot selon son espèce atteint la forme adulte au bout de 12 à 15 semaines et leur prix de vente moyen sur le marché est de 21 €/kg, vous pouvez dans ce cas espérer un revenu de 21 000 euros/an si vous produisez une tonne d’escargots.

En revanche, des risques de pertes en cas d’épidémie peuvent survenir impactant alors votre revenu annuel. Assurez un meilleur revenu par la transformation de vos escargots (précuits ou déjà cuisinés) et leur vente directe aux consommateurs finals.

En terme, l’investissement dans l’élevage d’escargots est une très bonne idée. Reproduisez vos escargots, transformez-les pour une meilleure vente. Privilégiez les produits bios dans l’alimentation de vos escargots et précisez-le lors de la vente pour rassurer votre clientèle sur la qualité de votre produit.

 

Vous pouvez aussi suivre notre guide sur :