share on:
4.7/5 - (13 votes)

Vous avez un doigt cassé et vous ne savez pas si c’est grave ou non ? Vous pouvez essayer de le remettre en place, mais il est possible que la fracture soit plus importante que vous ne le pensez. Dans ce cas, il faut consulter un médecin pour savoir si vous pouvez récupérer votre doigt ou s’il faut opérer. Mais avant d’aller voir un médecin, vous pouvez tenter de savoir si votre doigt est cassé sans aller à l’hôpital.

Comment savoir si mon doigt est cassé sans aller à l'hôpital

Comment savoir si mon doigt est cassé ?

Lorsque vous avez un doigt cassé, il est important de savoir si votre doigt est cassé. Si vous n’êtes pas certains que votre doigt soit cassé, vous pouvez procéder à une radiographie. Dans le cas où la radiographie ne révèle aucune fracture et que votre doigt se remet malgré tout à bouger, il est alors fort probable qu’il soit cassé.

Les symptômes d’un doigt cassé

Le doigt coincé est un problème courant, et peut survenir à tout âge. Mais le plus souvent, il se produit chez les enfants qui jouent avec des objets tranchants comme des couteaux. Une fois que la petite main s’est coincée, elle devient douloureuse et ne peut pas bouger facilement. De plus, si la blessure n’est pas traitée rapidement, l’enfant risque de développer une infection ou même de perdre son doigt ! Ce type d’accident nécessite donc une intervention rapide pour soigner correctement le doigt et éviter les complications graves.

Les symptômes d’un doigt cassé ? Le doigt coincé est un problème courant qui peut survenir à tout âge.

Lorsqu’il apparaît chez les enfants qui jouent avec des objets tranchants comme des couteaux, la situation est particulièrement préoccupante. En effet, lorsque l’enfant se coince le doigt dans quelque chose de pointu, il risque d’avoir une fracture du premier métacarpien (os du poignet) ou bien encore une entorse grave de l’articulation du coude (blessure au coude). Dans certains cas, le ligament extenseur peut se rompre et provoquer une luxation du coude (blessure au coude).

Comment diagnostiquer un doigt cassé ?

Le diagnostic d’un doigt cassé est une étape capitale pour le chirurgien.

Il doit être précis et rigoureux, sous peine de se retrouver avec un patient qui ne récupèrera pas l’usage de son doigt. Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe différents types de fractures : les fractures ouvertes, les fractures fermées et les douleurs du canal carpien.

Lire aussi  Guide complet sur l'imputation du déficit reportable : tout ce que vous devez savoir

Les fractures ouvertes impliquent plusieurs fragments osseux qui peuvent rester ensemble suite à un traumatisme. Elles sont souvent causées par des accidents de la route ou par des sports violents tels que la boxe. Une fracture ouverte nécessite un traitement spécifique car elle expose le patient à une infection potentiellement grave qui peut occasionner des complications graves si elle n’est pas traitée rapidement et efficacement.

Les fractures fermées correspondent à une fracture isolée dans laquelle l’os est maintenu en place par sa propre matrice (fibres élastiques) sans avoir besoin d’incisions supplémentaires, ce type de fracture permet donc au patient un temps de récupération beaucoup plus rapide que pour les autres types de blessures osseuses.

Le diagnostic d’une fracture ouverte est simple : le médecin regardera directement le site de la blessure afin d’identifier si cette zone présente des signes d’infection telles que rougeur, chaleur ou gonflement. Si tel est le cas, il prescrira immédiatement des antibiotiques pour éviter toute complication liée à l’infection après l’opératoire.

Comment soigner un doigt cassé ?

Une fois le diagnostic établi, il sera nécessaire de choisir la méthode de soin qui convient le mieux. En cas d’entorse bénigne, un bandage à base de résine ou une attelle en plastique peut suffire. Par contre, si l’entorse est plus sérieuse et qu’il y a des dégâts sur les ligaments entourant les os, vous devrez alors opter pour une immobilisation avec un plâtre.

Votre médecin pourra vous proposer d’autres types de traitement : application locale d’un gel ou d’une pommade anti-inflammatoire afin de réduire la douleur ; pose d’une botte en résine ou attelle en plastique afin de maintenir votre doigt en position neutre ; injection dans l’articulation du liquide anti-inflammatoire. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur la prise en charge et le suivi thérapeutique liés à cette blessure, nous vous recommandons la lecture des articles suivants :

  • Tendinite du poignet : comment soulager une tendinite
  • Comment soigner une entorse ?

La récupération après un doigt cassé

Le doigt cassé est l’un des accidents du quotidien les plus fréquents. Cette blessure peut être provoquée par une chute ou une choc direct avec un objet dur, mais elle est également souvent causée par une activité sportive. Même si la douleur disparaît généralement dans les jours et semaines qui suivent l’accident, il faut savoir que ce genre de blessure ne guérit pas immédiatement.

Il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse vous prescrire le traitement adapté à votre cas. Dans certains cas, un arrêt de travail sera nécessaire pour permettre au doigt de se réparer complètement. Si vous souhaitez reprendre le cours normal de votre vie rapidement, il sera important de faire attention à toute rechute et à tout signe alarmant (rougeur persistante, gonflement inhabituel…).

Lire aussi  Valérie Trierweiler: Voyage au cœur de son impact politique et médiatique en France

La récupération après un doigt cassé ? Lorsque la fracture du doigt se produit au niveau du pouce, celle-ci peut entraîner une perte totale du pouce ou d’une partie de celui-ci.

L’opération chirurgicale consistant à remplacer le fragment touché par une prothèse en métal peut être envisagée si cela s’avère possible.

  • L’intervention chirurgicale
  • Les difficiles suites opératoires

Quand faut-il aller voir un médecin pour un doigt cassé ?

Lorsque vous avez une fracture de la main ou du doigt, il est important de vous rendre chez un médecin pour avoir un diagnostic et des conseils.

Il faut savoir que si vous êtes victime d’une fracture de la main ou du doigt, vous pouvez ressentir différents types de douleurs : – Douleur aiguë – Douleurs lancinantes – Douleurs à type de crampe La plupart du temps, ces douleurs sont liées à une atteinte traumatique du tissu osseux. Dans ce cas-là, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Il suffit juste d’attendre que les symptômes disparaissent tout seuls. Parfois, les fractures peuvent entraîner des complications comme le gonflement et/ou l’infection qui peut alors nécessiter des soins plus approfondis. Si votre doigt est cassé et qu’il y a eu un traumatisme violent (chute par exemple), il est recommandé d’aller voir son médecin qui pourra évaluer l’état de votre main et déterminer si d’autres examens sont nécessaires. Si votre doigt est cassé sans raison apparente, il faut impérativement consulter un spécialiste afin qu’il puisse faire un diagnostic précis avant que votre blessure ne s’aggrave.

Les complications possibles d’un doigt cassé

Une fracture du doigt est une blessure relativement fréquente. Elle peut survenir dans le cadre de n’importe quelle activité physique, mais plus particulièrement dans les sports de contact tels que la boxe ou le rugby.

La plupart des fractures du doigt sont dues à un choc direct, mais elles peuvent également être causées par une simple chute. Une fracture du doigt survient lorsque la main se heurte contre un objet dur et cela provoque une rupture des ligaments et des os qui relient les phalanges entre elles.

Le phénomène est généralement très douloureux et on ressent une vive sensation de brûlure à la main touchée.

Il arrive parfois que le doigt se bloque dans son articulation, ce qui rend difficile sa mobilité pour certaines personnes. Dans certains cas, les os déchiquetés empêchent l’os concerné de retrouver sa forme initiale.

Les consignes suivantes permettent de prévenir ou réduire au minimum les risques :

  • Portez toujours des gants pendant le sport
  • Ne portez pas vos bagues ou autres anneaux (en or notamment), car ils peuvent représenter un obstacle important dans votre chute en cas de blessure

Pour conclure, il faut toujours se méfier des doigts cassés. C’est un symptôme qui peut être très douloureux et qui peut être le signe d’une fracture. Il est important de consulter un médecin au plus vite et de ne pas se faire soi-même une radio du poignet pour éviter les complications.