share on:
4.6/5 - (18 votes)

Devenir VDI est une excellente opportunité pour les entrepreneurs qui souhaitent gagner de l’argent en travaillant à domicile. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment devenir VDI, les avantages de devenir un VDI et les outils et stratégies dont vous avez besoin pour réussir. Nous vous donnerons également des conseils sur les meilleures façons de promouvoir votre entreprise et de bâtir votre clientèle. Enfin, nous vous fournirons des informations sur les principales choses à considérer avant de devenir VDI. Alors, si vous êtes intéressé à apprendre comment devenir un VDI, lisez la suite!

Une représentante de commerce

Métier autrefois associé aux ménagères et aux réunions Tupperware, la vente directe (ou à domicile) s’est beaucoup transformée depuis sa création aux États-Unis, au milieu du 21ème siècle. Maintenant, quasiment tous les produits peuvent être vendus par le biais de cette méthode – même les petits pois Bonduelle !

Il est donc temps de vous présenter ce métier et de vous donner les astuces pour démarrer, si jamais vous décidez de vous lancer dans l’aventure.

Vente à domicile par des indépendants : un travail et une situation hors du commun

Qu’est-ce que c’est ?

Selon la Fédération de la Vente Directe, la profession rassemble trois groupes de travailleurs : le vendeur à domicile indépendant (VDI), l’agent commercial, et le commerçant.

Cette activité est très prisée des débutants dans le commerce pour commencer dans le monde de la vente. Elle séduit aussi les personnes désirant la pratiquer à titre accessoire (étudiants, retraités, salariés…), et obtenir une source de revenus supplementaire intéressante à la fin du mois. Elle figure d’ailleurs dans notre liste des métiers les plus rentables pour travailler depuis chez soi.

Lire aussi  Options sur Actions et Fiscalité : Comprendre l'Impôt pour Optimiser sa Stratégie d'Investissement en Entreprise

Concrètement, le vendeur à domicile indépendant a pour mission d’organiser et de diriger des réunions et des ateliers autour des articles de la marque qui l’emploie. Son but : vendre le plus de produits possible, pour lesquels il touchera une commission allant de 20 % à 40 %. Par ailleurs, le VDI expérimenté peut recruter un nouveau vendeur et percevoir une commission sur chaque vente de son filleul.

Le statut ne requiert aucune qualification particulière, aucune étude du plan d’affaires : il faut simplement trouver une entreprise partenaire pour commencer. Ensuite, le niveau de revenu dépend des ventes réalisées. Votre implication personnelle, et notamment le temps passé à l’activité, est un facteur important pour gagner assez d’argent pour en faire votre profession principale. Si besoin, vous pouvez également compléter votre salaire avec des méthodes de gain qui fonctionnent en 2023.

Quel statut pour un vendeur à domicile ?

Le VDI peut très bien cumuler son statut avec un travail salarié, pour obtenir des revenus supplémentaires chaque mois. En effet, cette profession est considérée comme indépendante, d’un point de vue juridique et fiscal.

De plus, vous bénéficierez des avantages de la société qui vous emploie (sa communication, ses produits, son argumentaire de vente…), tout en demeurant maître de vos décisions en matière d’horaires, d’objectifs, de participation personnelle et de planification. À noter que vous êtes affilié au régime général de la Sécurité Sociale, avec les mêmes droits qu’un salarié à part entière de l’entreprise.

Le VDI n’a pas besoin de s’enregistrer dans un registre professionnel, à condition de respecter un certain seuil de rémunération. Ce dernier est fixé chaque année par le Ministre chargé des affaires sociales. S’il est dépassé au cours des trois années consécutives, le VDI doit alors s’inscrire dans un registre professionnel et deviendra agent commercial ou commerçant.

Comment devenir VDI ?

Les aptitudes nécessaires pour être VDI

Il est plus facile de se lancer dans le métier de vendeur à domicile indépendant, si vous avez une tendance commerciale et une bonne capacité relationnelle.

Lire aussi  Engie Gaz Passerelle: Analyse Complète et Avis d'Experts sur le Service de Transition Énergétique

Votre entreprise vous fournira les argumentaires de vente : la plupart des entreprises proposent des formations pour que vous soyez parfaitement au courant de leurs produits et pour que vous développiez une assurance, à la fois dans les produits et envers vous-même.

Les déplacements seront une partie essentielle de votre quotidien : n’oubliez pas que les réunions ont lieu chez vos clients (mais sont préparées chez vous). Il n’est pas indispensable de prospecter dans une autre région que la vôtre : vous pouvez choisir de rester dans votre localité, tout en générant des bénéfices intéressants. Si vous le souhaitez, utilisez votre réseau pour étendre votre zone géographique, en respectant les limites que vous avez établies.

Enfin, ne négligez pas votre sens de l’organisation. Si vous désirez effectuer de bonnes ventes et gagner plus d’argent, il est très important de tenir un planning, de prévoir vos déplacements et vos réunions, de relancer les clients, de contacter de nouveaux prospects, etc.

Comment débuter son activité ?

Maintenant que vous êtes convaincu(e) que ce mode de revenu complémentaire est fait pour vous, il est temps de commencer votre activité.

Voici les 3 étapes à suivre :

  1. La première étape est de trouver une entreprise. Pour cela, rendez-vous sur le site de la Fédération de la Vente Directe, qui liste les offres d’emplois des partenaires (https://www.fvd.fr/les-offres/offres-demploi/) ou sur des sites d’annonces comme Objectif VDI, Un Jour Une Vente (ou chez Pôle Emploi) Vous pouvez choisir parmi des dizaines de secteurs différents et trouver une marque qui vous correspond vraiment.
  2. La seconde étape est d’acheter un « kit de démarrage », composé de produits de la marque et de quelques fiches d’argumentaires de vente, pour les tester et les assimiler au maximum. Il est primordial de prendre ce temps de découverte, pour évaluer la qualité des produits que vous vendrez. Un VDI persuadé est plus convaincant auprès de ses clients.
  3. Enfin, il ne vous restera plus qu’à inviter votre entourage, famille, amis et réseau, pour effectuer vos premiers ateliers, en individuel ou en réunion privée, et ainsi débuter vos ventes.

Dans une société en pleine évolution, notamment avec le développement du commerce en ligne, la vente en direct a le vent en poupe auprès des consommateurs. Proximité, échanges et convivialité sont autant d’atouts qui expliquent pourquoi ce métier compte de plus en plus de salariés en France. Alors, pourquoi pas vous ?

Ci-dessous, n’hésitez pas à évaluer l’article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d’autres possibilités, découvrez la jolie sélection de Cyfernet (60 moyens de gains, sans arnaque).

Comment puis-je devenir VDI ?

Pour devenir VDI, vous devez tout d’abord trouver une entreprise ayant des produits à vendre et qui accepte les VDI. Ensuite, vous devez passer une formation sur les produits et les techniques de vente. Enfin, vous devez obtenir une carte VDI et vous inscrire à votre caisse de sécurité sociale.

Quels sont les avantages et les inconvénients du statut de VDI ?

Les avantages du statut de VDI sont la flexibilité des horaires et des lieux de travail, le fait que vous travaillez pour vous-même et que vous pouvez gérer votre propre carrière. Les inconvénients sont le manque de sécurité financière, la nécessité de vendre le produit et de trouver des clients, et le fait que vous devez payer des charges sociales et des taxes.