share on:

Qu’il soit dédié à un usage personnel ou professionnel, le crédit représente une solution dans le cas où le demandeur connaîtrait un souci financier. Le crédit permet d’apporter la somme d’argent dont on a besoin pour subvenir à ses besoins ou pour fiancer ses projets. Il existe une très large variété de crédits disponibles. Chacun d’entre eux a sa spécificité et son usage. Pour pouvoir bénéficier de ce service, il faut consulter des organismes tels que la banque. Il est conseillé toutefois de faire le calcul du crédit pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Comment peut-on faire le calcul d’un coût de crédit ?

En fonction du crédit contracté, le montant total prêté diffère. Les calculs alors ne sont pas les mêmes non plus. De façon générale, il y a des règles de calcul qui sont valables et communes à tous les types de crédits. Ce calcul se fait sur la base de la différence qui existe entre les revenus mensuels additionnés et la valeur totale du crédit contracté. Le coût de ce dernier doit être affiché en premier lieu lorsque la personne intéressée (et non une entreprise) par ce service envisage de faire un prêt. Cet affichage lui permet de faire ses prévisions futures et de savoir si elle pourra assumer l’impact de ce prêt sur le niveau de vie qu’elle mène, ou pas. Le coût de crédit varie également selon les valeurs des taux d’intérêt proposées par les organismes prêteurs. Cette valeur est souvent sujette à plusieurs fluctuations entre les banques, ou encore au sein du même organisme.

Lire aussi  Yopmail, la meilleure adresse mail jetable

Est-il possible de faire le calcul d’un coût de crédit à l’aide d’Excel ?

L’Excel est un moyen très utile dans les opérations de bureautique et de calcul, car il permet à l’aide d’une fonction de mathématiques, de faire le calcul immédiat et instantané d’une série d’opérations du même genre. L’Excel est aussi un très bon moyen pour faire le calcul d’un coût de prêt, car ses développeurs l’on muni d’une série de formules économiques qui permettent de faire ce calcul en toute facilité. Ses valeurs sont très variées, et chacune d’entre elles représente un point bien précis. Dans la liste suivante, nous allons à la fois citer et expliquer les formules dont dispose l’outil Excel. Ces formules sont :

  • La valeur primaire ;
  • La valeur du bénéfice ;
  • Le nombre de tours total ;
  • La valeur cyclique du paiement.

La valeur numérique ou valeur de départ peut être supérieure à zéro en cas d’un nouveau dépôt, ou en dessous de cette valeur en cas de retrait. Cette valeur est représentée par les initiaux VD. La valeur du bénéfice est le pourcentage d’intérêt que l’organisme préteur met en place pour bénéficier de gain en échange de ce crédit. La valeur cyclique du paiement correspond au montant période destiné à être remboursé.

Quelle est la méthode qui permet de faire le calculer du coût de crédit ?

L’outil informatique Excel a la réputation d’être assez simple à manipuler et à utiliser. Il propose une plateforme sur laquelle les cases de calcul sont claires. L’Excel est un outil qui est très souvent utilisé dans diverses tâches, notamment par les banques, les assurances, etc. Néanmoins, il faut savoir que ce logiciel comporte énormément d’opérations de mathématiques et propose aussi plusieurs options de calcul et d’affichage. Une formation dans une école ou un institut spécialisés dans les outils de bureautique permet d’utiliser ce moyen en toute simplicité. Pour faire le calcul d’un coût de crédit grâce à Excel, il suffit de multiplier le montant mensuel à payer, fois le nombre de mois total (ce nombre est obtenu en multipliant aussi le nombre de mois annuel qui est équivaut à 12 fois le nombre d’années de remboursement). Pour les personnes qui ne peuvent pas utiliser ce logiciel, par faute de connaissance ou encore parce qu’elles n’ont pas le temps de le faire, elles ont la possibilité de consulter les agents de l’organisme préteur pour leur faire un devis professionnel, clair et détaillé qui comporte toutes les informations relatives à leur crédit : montant total du prêt, les échéanciers, le taux d’intérêt, etc. Enfin, il faut savoir qu’avant de contracter n’importe quel crédit, il faut bien étudier au préalable sa capacité financière.

Lire aussi  Touche Shift c'est quoi ?