share on:
Rate this post

Tout propriétaire de chat sait que ce dernier implique plusieurs frais : alimentation, accessoires et frais vétérinaires notamment. En effet, les soins préventifs ou curatifs sont indispensables à la bonne santé de votre petit compagnon. Voyons ensemble comment une assurance pour chats s’avère avantageuse et les différents actes médicaux qu’elle permet de prendre en charge financièrement.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Au même titre qu’une assurance classique (habitation, auto, etc.), une assurance pour chat consiste, en échange d’une contrepartie financière mensuelle, à bénéficier d’un remboursement en cas de problèmes, mais pas seulement. On peut également parler de mutuelle pour chat, puisque ce type d’assurance concerne les frais liés à la santé de l’animal.

Comme pour toute assurance ou toute mutuelle, celle dédiée aux soins félins comprend donc une franchise (somme à charge de l’assuré) mais surtout des remboursements dont le montant peut être très élevé, vous permettant de faire face à de grosses dépenses de santé pour votre animal, notamment en cas d’urgence.

Les soins couverts par l’assurance pour chat

La stérilisation de votre chat

Une chatte enceinte donne en général naissance à 4 à 8 chatons et peut donner en tout faire naître 3 à 4 portées annuelles. Un mâle va quant à lui être non seulement à l’origine de ces portées nombreuses mais également être plus propice à se battre avec les autres chats du quartier. Face à ce constat, on comprend bien que stériliser votre chat s’avère indispensable ! Si cette opération ne sait bien sûr qu’une fois, sachez qu’elle s’élève tout de même à 60€ minimum et peut aller jusqu’à 100€. Une première dépense vétérinaire à laquelle faire face, mais qu’une bonne assurance pour chat peut prendre en charge.

Lire aussi   3646 Ameli : le service téléphonique de votre assurance maladie

La vaccination, un indispensable pour la santé de votre animal

Un chat requiert plusieurs types de soins pour lesquels une bonne assurance vous octroie un remboursement partiel ou total. On pensera par exemple aux soins préventifs, à savoir les vaccins obligatoires et recommandés ainsi que leurs rappels annuels. Si ceux-ci ne représentent pas nécessairement le plus haut poste de dépenses en termes de coûts médicaux pour votre chat, il faut tout de même compter entre 150 et 170€ pour le tout premier vaccin, puis une moyenne de 64€/an pour les rappels.

Si un seul vaccin est à ce jour obligatoire, il est vivement conseillé, pour la bonne santé de votre animal, de procéder aussi aux vaccins contre le typhus, le coryza, la leucose, la rage et la chlamydophilose. Certains vaccins sont à renouveler tous les 3 ans, d’autres tous les ans.

Les examens en cas de problèmes

Si votre chat présente certains symptômes ou s’est blessé, il convient de passer certains examens. Une bonne assurance pour chat peut ainsi prendre en charge des actes comme des prises de sang ou des examens de radiologie, par exemple. Il en est de même pour les simples visites vétérinaires pour un bilan de santé de votre animal.

Ainsi, un simple bilan sanguin s’élève en moyenne à 80 euros, tandis que des examens plus poussés (échographie, radio, doppler) peuvent coûter jusqu’à 150 euros. De quoi, là encore, voir l’assurance pour chat comme une solution très intéressante pour faire face à ces coûts.

Les urgences médicales et traitements 

Assurance pour chats : pourquoi y souscrire et quels soins couverts ?

Blessures ou maladies requièrent des traitements adaptés (ex : antibiotiques en cas de morsure), voire une opération chirurgicale ou des soins plus spécifiques comme la radiologie. Là encore, ces différents soins, indispensables pour la bonne santé de votre chat, voire pour lui sauver la vie, et impliquent des coûts parfois très élevés.

Lire aussi  Assurer des bijoux : Y a-t-il un montant minimum pour assurer un bijou ?

Une hospitalisation s’élève ainsi à 20 à 50 euros quotidiens, une anesthésie représente entre 50 et 100 euros et une opération chirurgicale au minimum 200 euros. Selon l’intervention nécessaire, cette dernière peut aller jusqu’à 1000 euros (ex : pour une intervention chirurgicale au niveau du bassin de votre chat).

Enfin, si votre chat souffre d’un cancer et a besoin d’une radiothérapie, ces soins peuvent vite excéder 2000 euros car l’on compte un minimum de 1500 euros par séance. Le coût dépendra donc du nombre de séances nécessaires pour faire face à cette grave maladie et pouvoir sauver la vie de votre animal.

La fin de vie

En raison de l’âge ou d’une maladie à un stade trop avancé, il peut hélas être nécessaire de procéder à une euthanasie pour abréger les souffrances d’un animal condamné. Au poids psychologique de cette décision s’ajoute celui de son coût (entre 60 et 130€) plus ceux liés à la crémation de votre animal (50 à 300€).

Perdre un chat est une épreuve très difficile, et pouvoir respecter la dignité de votre animal est là aussi essentiel pour l’accompagner en fin de vie et lui éviter de souffrir. Avec une bonne assurance, ces coûts feront là aussi l’objet d’un remboursement, vous permettant d’honorer la mémoire de votre chat et lui éviter de souffrir pour pouvoir partir en douceur à vos côtés.